— Harakiri Kirira bien le ...

Avis sur Justice League

Avatar Coldy Fubuky
Critique publiée par le

.
« Je dois dire avec l'entière honnêteté objective qui m'anime : J'ai pris une leçon de cinéma. »

.Car je ne savais pas qu'avec un univers, réalisateurs, casting, buget... Aussi qualitatif ;
Il était possible de faire une chose pareille.

Je vois déjà sur les pochettes 32K de nos Blu-ray, ces accroches cyniques :

"Dans la digne continuité de la production Suicid Squad" -
"Montage stylet, ipad pro made in TSUJIHARA" -
"Hospice League, une prouesse désastreuse" -
"HaraKiri Kirira bien le dernier... la tronche de Superman sur nos babybels" -
"Le meilleur Troll marvélien — Merci Whedon."

Inclus le tube : "Qui à volé à volé à volé... La moustache du martien ?"

Bonus : Spécial montage director's Cut version sans FX.

"C’est grave docteur ?"

Oui...
Un point de non retour, où même Suicid squad lui devient sympathique. Il est prêt à acheter le dvd, rendez-vous compte.
Je lui prescris une cure de Snyder origin's : 300, Sucker Punch, Watchmens...

Faites l'impasse sur DC pendant au moins deux ans. Histoire de rétablir sa flore intestinale qui a pas mal morfler.

.Non mais sans rire, faire pire que la bande à Will smith, c'est fort !

Et c'est finalement possible, Très largement.

Merci DC Warner,

Après un Batman V Superman à la limite du charcutâge en montage cinéma. Cette fois vous avez vraiment réussi à faire n'importe quoi. Le film est une succession de scènes aux liants artificiel. Une dramaturgie inexistante, des personnages qui ne pensent tous qu'à une chose, faire des blagues de niveau primaire pour désamorcer tout ressort dramatique (même si deux trois prêtent à rire, sourire), des dialogues plats, des reshoots M.I.N.A.B.LE visuellement et sans relief. Un fil rouge superficiel. Une musique inexistante...

Allez, sauvons les scènes de Flash sur une partition de Danny Elfman et deux trois thèmes repris de quelques secondes. Mais qui une fois de plus, non pas grand liant avec le reste.

• Qu'est ce qui est sauvable, alors ?
- Les dix premières minutes
- Quelques scènes d'actions signé Snyder
- Les Amazones
- Flash plus ou moins
- Luthor... (private joke)

Mais nous ne sommes pas devant des extraits youtube qu'on choisirait à la carte pour faire un long métrage !

• Le pire ?

  • Superman : Un personnage construit sur deux films, avec une profondeur et dramaturgie symbolique dense, intense. Pour au final nous sortir sur Justice League, un clown qui ne ressemble plus rien autant sur la forme que sur le fond. Ah ça oui ! Ils ont ressuscité un monstre, Frankenstein.

.Cest un saccage en règle.

"J'ose même ne pas appeler cela un film !"

Tous ceux qui vous dirons le contraire, seront soit étranger à l'univers et auront vu ce métrage en mode "déconnecté" sans vraiment y prêter attention. Soit des fans qui ne pourront être que dans le dénis en s'accrochant avec une compétence inhérente à notre siècle, que l'on nomme : mémoire sélective ; seul moyen de survie, comme je l'ai expérimenter pour DragonBall Evolution à l'époque (Confession intime : "Ce film à changer ma vie").

« Si vous êtes cinéphile, j'ai la potion magique, le rappel max du cinéma : Enchaînez avec Blade Runner 2049 derrière - Votre intellect sera sauve, ainsi que votre espoir pour ce monde avide de pognon où des tours d'ivoire s'effondrent sur elle-même d'avions en papier, par la force du Sacro-Saint WallStreet . »

DC = Director's Cut Universe ?

.En tout cas le consortium des critiques presses Us qui ont osé démonter BatmanVSup. dans tous les sens, sans réels arguments tangible. J'espère qu'il est content :

« A table ! Voilà une bonne Daube bien de chez vous ! »

Je serai aux Usa, ni une ni deux, je rejoins une League pour attenter une action en Justice contre Warner Bros DC production : Nous dédommagés du temps perdu, de la supercherie de ce projet. Cinq films pour en arriver à ça. C'est une honte, que même un director's cut, que j'ai du mal à concevoir par ailleurs, ne puisse réparer.

Il s'agit là de re-concevoir tout un film et sa trame, son ton. Une énergie, une volonté du domaine de l'incommensurable à déployer. Une ressource dès lors déjà épuisé chez Snyder.

" Ca serait sans nul doute pour des raisons autres que qualitative, le plus grand final Cut de tous les temps... "

Je pense qu'au vu des chiffres tout de même énorme dégagé à l'international, pour ce que nous avons devant les yeux. On va surtout nous servir un reboot déguisé, en guise de "Final Fuck".

« Je m'en vais de ces pas, méditer. Pour envoyer mon aura vers Monsieur Snyder, sa famille, sa fille et toutes les victimes de ce monde Capitaliste. Qui ne pensent plus qu'en termes de ressources, jusque même dans l'aspect humain. »

Adieu D(t)C...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 255 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Coldy Fubuky Justice League