Et l'homme créa Dieu

Avis sur Justin Bieber : Believe

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

J'ai bien cru que ça allait être meilleur que le premier film. Malheureusement, non.

Cela commence donc plutôt bien. On nous montre Justin dans l'intimité, en train d'écrire une chanson, puis d'amener des idées (enfin on voit surtout que ce sont les producteurs qui ont des idées et puis ils disent que Justin en a plein). Et je dois dire que j'ai été surpris. À la base de ses chansons, il y a de belles petites choses, c'est vraiment dommage qu'il noie tout son potentiel sous une couche d'effets faciles, parce qu'il a vraiment tout ce qu'il faut pour devenir un compositeur talentueux. Surtout qu'il s'entoure des bonnes personnes.

Et puis, ça bascule dans le portrait ultra lisse, peut-être parce que c'est produit par Bieber lui-même, je ne sais pas... À chaque fois qu'on touche à une question intéressante, on reçoit une réponse vite torchée pour satisfaire les fans. Par exemple, lorsqu'il revient sur les images où on le voit s'énerver sur un journaliste anglais, il se contente d'un petit speech tout gentil où il explique son point de vue avec les grands sentiments : j'ai un cœur nous dit-il. Quand on aborde le fait que les gens le détestent parfois sans raison, c'est vraiment dommage de ne pas creuser, d'essayer de démonter les arguments de ces haters, parce qu'au fond ce ne serait pas si difficile : Justin est vraiment un type talentueux qui se donne à fond lorsqu'il s'agit de faire de la musique ou en tous cas c'est l'image qu'on en donne et je ne crois pas que ce soit trop faux. En revanche, il y vraiment beaucoup d'hypocrisie dans son entourage, on sent bien que tout le monde reste bien poli, c'est un peu regrettable...

Il reste toujours cette impression que l'on a construit une machine de guerre, surtout durant les 30 premières minutes : faut bien l'avouer, ses shows envoient du sacré pâté ! Et puis il y a les fans en délire : s'il le voulait, Justin pourrait vraiment envahir le monde, créer un nouveau Reich, c'est un peu flippant. Mais tout cet aspect est écarté au profit de scènes où on voit son équipe 'bien traiter' les fans. Comment ? En donnant des places gratuites à deux gamines qui ont tenté de frauder. Y a aussi un groupe de filles à un moment et on leur dit qu'il n'y a plus assez de place, que l'une d'entre elles devra rester dehors, on leur demande alors de choisir qui se sacrifiera... on se croirait presque dans Saw tellement on sent que c'est horrible pour ces pauvres gamines de devoir penser à ça... une fois que l'une d'elle accepte de se sacrifier, on lui dit, ok, ben dans ce cas tu assisteras au show dans les coulisses avec nous... l'histoire ne dit pas si elle a été violée et abandonnée au bord d'une autoroute, bien sûr, mais, aussi maladroite cette idée puisse paraître, on ne peut en retenir qu'une chose : Bieber et son équipe sont bien braves et les Beliebers n'ont rien pour se plaindre.

Niveau mise en scène, faut avouer aussi que le réalisateur sait mettre en évidence la vedette et filmer le show. D'ailleurs, le show, c'est lui aussi qui l'a configuré. L'arrivée avec les ailes et tout, ben faut bien dire que c'est magnifique : mettons nous à la place des fans, y a vraiment tout le spectaculaire qu'on pourrait attendre d'un tel show, des danseurs irréprochables, des explosions, des vidéos projetées, la musique qui va fort, un blackos qui gueule 'jump jump jump' pour maintenir l'ambiance au plus haut point. Ce n'est pas impertinent de comparer Bieber à Jackson, le jeunot sait vraiment offrir des spectacles qui resteront gravés dans la mémoire de ses fans.

À propos des fans : on pourrait en faire un documentaire. Je pensais que Justin intéressait principalement des jeunes filles, mais non, on trouve également des adultes avec des étoiles dans les yeux lors du concert, on trouve même des mecs avec plein de tatouages sur tout le corps, dont un sur sa cuisse qui représente le doux visage de Justin. Je ne me serais jamais attendu à cela ! Désormais je regarderai ces gens tatoués d'un autre œil.

Enfin, c'est dommage qu'il y ait tant de chansons. Autant l'intro fonctionne très bien, elle met en appétit sur ce qui va suivre, à savoir la déification d'un jeune homme, autant le reste est surtout là pour cacher le vide de ce documentaire. Ben oui, tout est lisse, rien n'est approfondi, les rares choses que l'on tire, c'est, comme dans le premier film, involontaire de la part du réalisateur, et donc avec si peu de choses exprimées, afin de tenir 1h30 au compteur, ben il faut bourrer de chansons, de spectacles. Si au moins on était resté dans le studio, qu'on avait pu assister à la création d'une piste du début à la fin..

Bref, ce second documentaire consacré à Justin n'est pas complètement inintéressant, et puis c'est pas trop mal filmé, on ne s'ennuie donc pas trop, mais il y avait tellement à dire, tellement à creuser, c'est vraiment trop dommage que le réalisateur se soit contenté de si peu. Pourtant, je suis sûr que ça aurait pu conquérir ses haters si le portrait avait pu être un poil plus honnête ou profond.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 236 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper Justin Bieber : Believe