👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je pensais que le premier défaut du film allait être les fans mais la composition de la salle était étonnamment hétérogène et il n'y a pas eu de dinguerie.

Je dois dire que je suis ressorti mitigé, déjà parce que aucune scène censée être drôle ne m'a fait rire alors que j'adore Kaamelott, j'ai l'impression que le timing des blagues et le fait que ça tire parfois en longueur n'aide pas. J'ai eu quelques soufflements de nez au maximum. La salle d'ailleurs n'a pas eu beaucoup d'éclat de rire non plus.

Sting est extrêmement sexy, c'est important de le noter.

J'ai bien aimé les décors (notamment celui qui faisait hyper cheapos dans un extrait mais qui rend bien mieux sur grand écran en fait) et les costumes... sauf ceux des Burgondes où je sais pas ce qui c'est passé dans la tête d'Astier mais ça dénature trop l'univers au point d'en devenir ridicule mais pas dans le bon sens du terme. Surtout que ça correspond pas foncièrement à ce qu'on a pu voir des Burgondes dans la série.

Christian Clavier est IN-SU-PPOR-TA-BLE et je prie pour qu'on ai pas lui et Elie Semoun dans le second opus parce que ce sera pire qu'une séance de hardcore BDSM sur fond Kyo.

Après il y a des trucs assez perturbant, notamment sur la fin où ça rush pas mal, les personnages voyages de scénettes en scénettes pour accomplir UN truc puis ça passe à la suivante, ça rend tout très confus par rapport à la temporalité, au distance, etc... Pour moi le meilleur exemple de voyage réussi, c'est La Communauté de l'Anneau où à la fin, à peu près tout le monde peut faire une carte avec les endroits visités et pendant combien de temps. C'est pas le cas ici et pourtant, on a des petits encarts pour préciser où on est (le genre de truc que je trouve un poil feignant mais bon).

De même, il y a des flashback sur un segment de la jeunesse d'Arthur et j'étais pas contre au début mais ça s'intègre pas du tout au récit, ça fait même pas miroir à des situations ou à des éléments particuliers, c'est un peu naze.

Après, la première partie du film est pas mal rythmé (ma partie préférée avec la chasse à la prime), le fan service fonctionne bien mais on sent que c'est un film où trop de chose ont voulu être casé et que tout est un peu expédié.

Je pense que ça devrait être mieux dans la suite maintenant que toute les bases sont ramenées.

SuicideSnake
6
Écrit par

il y a 10 mois

2 j'aime

Kaamelott - Premier Volet
Skorm
4

Ça va trop vite

Critique non exhaustive se focalisant surtout sur les points négatifs du film pour contre-balancer un peu la masse de gens qui disent que le film est parfait et qu'Astier est un génie du cinéma,...

Lire la critique

il y a 10 mois

170 j'aime

30

Kaamelott - Premier Volet
Moizi
2

Pitié, dites-moi que c'est une caméra cachée !

Je crois que je suis dans le Truman Show et qu'on me trolle en tentant de me faire croire que quasiment tous les retours sur ce film sont positifs... Qu'est-ce-que c'est daubé... Je veux dire qu'il...

Lire la critique

il y a 10 mois

159 j'aime

66

Kaamelott - Premier Volet
Beorambar
4

Astier ! Qu'est-ce à dire que ceci ?!

Avant toute chose, je tiens à dire que les deux premières saisons de Kaamelott me faisaient crever de rire. Il m'est arrivé de devoir mettre des épisodes en pause pour pouvoir respirer. C'était en...

Lire la critique

il y a 10 mois

136 j'aime

9

Hybrid Theory
SuicideSnake
9

Au final, il a compté.

Je ne comptais pas écrire une quelconque critique sur cet album parce que je n'en voyais pas l'intérêt. Que l'on aime ou pas le groupe, renier le fait que cet album a marqué l'univers du métal serait...

Lire la critique

il y a 5 ans

23 j'aime

3

Arcane
SuicideSnake
10
Arcane

Top Laner (Mise à jour fin de la saison)

Mon expérience de LoL se résume à quelques parties lorsque le jeu est sorti il y a déjà fort longtemps donc on peut globalement dire que je n'y connais rien. Les trois premiers épisodes sont...

Lire la critique

il y a 6 mois

20 j'aime

Assassin's Creed Origins
SuicideSnake
5

A bout de souffle

Origins est un jeu qui fait très bien illusion pendant une vingtaine d'heures. On découvre un open world magnifique qu'on prend plaisir à parcourir, surtout que c'est pas tout les jours qu'on peut...

Lire la critique

il y a 3 ans

20 j'aime

2