La patience est un plat qui se mange sans sauce.

Avis sur Kaamelott - Premier Volet

Avatar Guillaume L.
Critique publiée par le

En 2019, une amie (que je n'ai pas revu depuis d'ailleurs) m'avait dit, puisqu'Astier venait d'annoncer sur le net le début du tournage de ce film, la phrase suivante : "Non mais c'est Alexandre Astier, ce sera forcément bien."

Cette phrase m'a marqué parce que même si j'avais le même espoir, il fallait se rendre à l'évidence : le film n'allait jamais être parfait et il y avait peu de chances qu'il ait le succès d'un Mission Cléopâtre en son temps par exemple, qu'il devienne un film "culte" et apprécié de tous, quel que soi son degré personnel d'appréciation du cinéma.

Pour faire simple, j'adore Kaamelott mais je ne suis pas naïf, je trouve qu'Astier n'est pas un super réalisateur. Avec l'économie de moyens des premières saisons, son style de réalisation correspondait parfaitement à la série, niveau rythme et dialogues ça rendait le tout parfait. Avec les saisons 5 et 6 il a été plus ambitieux, ce qui est tout à son honneur, mais ça a donné lieu à des problèmes de rythme, d'équilibre entre les tons (drame/comédie) et une réalisation parfois mal fichue. Et ce film tant attendu a les mêmes défauts que les saisons 5 et 6, même s'il se veut plus drôle. Le teaser m'avait beaucoup intrigué parce qu'il y avait une grande partie des plans larges du film dedans, et une seule réplique. Comme Astier a pondu une superbe B.O. et que ce premier aperçu en reprenait une partie, ça ne laissait présager que du bon.

Le truc c'est que la bande-annonce finale est beaucoup plus représentative du film et c'est vraiment dommage.

Tout va très vite, le montage est parfois assez haché, ce qui donne lieu à des scènes où on se perd géographiquement dans l'espace le temps de quelques plans. Et malgré le retour de nombreux personnages que j'adorais et que les fans de la série adorent, j'ai quand même été un peu déçu.

Déjà on revoit beaucoup trop d'anciens personnages pour qu'ils aient le temps de briller (Christian Clavier réduit à jouer comme dans Les Visiteurs alors que son personnage dans Kaamelott était assez calme ou encore Lancelot qui est mou de chez mou pour un dictateur sanguinaire), mais en plus Astier nous en balance des nouveaux et ils ne servent pas à grand chose... Quand je dis qu'ils ne servent pas à grand chose, ce que je veux dire c'est qu'il aurait pu y avoir trois vrais nouveaux personnages dans le film à la limite, mais là ils sont une bonne douzaine, ce qui rend le scénario encore plus bordélique pour rien. Et je ne sais pas si ça le fait qu'à moi mais plus je repense au film et plus je trouve que l'histoire ne colle pas. Je n'arrête pas de me demander "Mais pourquoi il a fait ça lui ? Pourquoi on passe de ça à ça ? Quel impact cet élément de l'histoire a sur le film finalement ?". Le fait qu'il se soit passé dix ans avec une histoire au point mort ça joue beaucoup sur ce ressenti. On a l'impression que tout est resté figé en 10 ans et le déclic de Léodagan par exemple c'est beaucoup trop tardif pour être crédible, tout comme le château de Kaamelott qui est désert à l'exception de la dizaine de pleupleus qu'on voit tout le temps dedans. C'est vraiment pénible parce que j'aime quand même bien Astier en temps qu'auteur et je sens les idées et les thématiques qui s'enchaînent, seulement il en fait un truc fonctionnel ou/et décousu à ajouter des frères et sœurs à tout le monde, à balancer des flashbacks vides ou à sortir des trucs du chapeau tout le long du film. Comme c'est monté à la truelle, on a pas le temps d'apprécier. C'est assez ironique quand Astier faisait tout un discours comme quoi il ne fallait pas confondre rythme et vitesse dans le making of du Livre VI et qu'il en vient à tout précipiter quitte à faire disparaitre des personnages définitivement du film après un caméo histoire de tout faire rentrer en 2 heures de métrage. Et pour bien plombé le rythme, on retrouve des effets kitsch qui étaient déjà dans les livres V et VI, à savoir des ralentis immondes ou même ce plan très rapide dans un paysage avec un filtre dégueu au début du film, je ne comprends pas vraiment l'intérêt de ce truc. C'est vraiment le genre de plans où je trouve le travail d'Astier gênant parce que j'ai l'impression de voir un gamin de 8 ans qui a vu un film d'auteur une fois et essaye de refaire pareil mais en délaissant l'émotion au profit de quelque chose de chiant pour dire "Regarde je suis trop un artiste parce que là on s'ennuie donc c'est trop profond tu vois".

Toutes les astuces qui faisaient que la série fonctionnait bien aussi pour donner vie à cet univers ne sont plus de la partie non plus. C'était un peu ça aussi la magie de Kaamelott, on y croyait à la vie dans ce château, aux esclaves qui servaient les gens de haut rang, aux chevaliers qui partaient combattre, aux paysans qui galéraient dans leurs champs, même si on ne voyait pas grand chose. C'est dommage parce que quelques scènes fonctionnent bien quand même, j'ai ri deux-trois fois ce qui est assez triste puisqu'après de nombreux visionnages les premières saisons me font toujours marrer, et il y a une scène toute bête, un dialogue entre Arthur et Guenièvre, que je trouve plutôt bien amené. Seulement c'est trop rare et le plaisir devient vite de la lassitude tant le rythme est mal fichu.

Même la scène post-générique fait très série télé et on a beaucoup de plans rapprochés alors que l'ampleur du récit implique plus d'espace, ce qui est dommage au cinéma.

Un co-réalisateur ne ferait pas de mal à Astier pour les deux suites pour donner un film mieux rythmé. Ce serait vraiment bien qu'il assume qu'il ne peut pas tout faire, ou au moins qu'il se fasse davantage conseiller que ça parce que là même pas faire un champ-contrechamp correct c'est assez triste pour quelqu'un qui écrit plutôt bien. C'est aussi le problème d'attendre un film pendant 12 ans, on ne peut pas être pleinement satisfait une fois que ça sort je pense. Je suis quand même très content que le film ait déjà fait plus d'un million d'entrées lorsque j'écris ces lignes, on est sur la bonne voie pour que les deux suites puissent sortir et j'irai évidemment voir les deux autres volets de la trilogie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 77 fois
1 apprécie

Autres actions de Guillaume L. Kaamelott - Premier Volet