Affiche Kaboom

Critiques de Kaboom

Film de (2010)

Jute la fin du monde

On m'avait prévenu que Kaboom était moins bon que la plupart des autres films de Gregg Araki. Chose confirmée et toujours aussi savoureuse lorsque l'on sait qu'il s'agit du plus gros "succès" à ce jour du réalisateur... La plupart de ses thèmes de prédilection sont pourtant bien présents : du sexe adolescent, beaucoup de sexe adolescent, un peu de drogue et... Lire l'avis à propos de Kaboom

4 4
Avatar RimbaudWarrior
5
RimbaudWarrior ·

It's always the same dream...

Queer Palm à Cannes (première année que cette palme existe, je me demande quel avenir elle va avoir...) La fac. Smith fait un rêve récurrent étrange. Puis, il se met à croiser les deux-trois personnes qui squattent ce rêve. Et il assiste à une scène troublante d'agression : une fille de son rêve est attaquée par des hommes avec des masques d'animaux. Le lendemain il pense presque à un mauvais... Lire l'avis à propos de Kaboom

4 1
Avatar Queenie
10
Queenie ·

The Doom generation is not so doomed.

Grand retour d'un sale gosse. Après avoir frappé très fort avec le terrible Mysterious Skin et le drôlissime Smiley Face, Gregg Araki revient avec le très attendu Kaboom. Labellisé à Cannes par le tout premier prix Queer du festival (fermement disputé face aux Amours imaginaires de Xavier Dolan), Kaboom parle d'adolescents en rut perpétuel qui occupent leur temps entre drogues, boîtes et parties... Lire l'avis à propos de Kaboom

4
Avatar Mr_Cooper
7
Mr_Cooper ·

Too bad

Ce film est neutre. Certaines choses sortent du lot, d'autres entèrent le film. Ce film est neutre. Fidèle à Araki, mais contre son gré, cette fois, ce film est le miroir de la jeunesse. Alors que dans les années 90, il nous présentait des films désespérés, tragiques et absurdes, à l'image de la génération X, Kaboom représente les années 2000, et mieux qu'on ne le pense.. Une époque sans... Lire la critique de Kaboom

5 3
Avatar Trevor_Reveur
5
Trevor_Reveur ·

Il faut Croire aux Ofni ...

... Et Oui Il Faut Croire O Film Non Identifié , Je suis maintenant convaincu qu'il Existent ... Je les ai Vus ! et Maintenant Il Faut Convaincre Un monde Incrédule que le Cauchemard a déja commencé !!!!! ......... J'explique Alors ! Mon Deuxième Film de Gregg Araki Après White Bird ... en Lisant la Biographie du Réalisateur , je Constate que celui se... Lire la critique de Kaboom

1 1
Avatar hansolo2275
1
hansolo2275 ·

Vous reprendrez bien une giclée d'Araki(rit) ?

OMGWTFBBQ !!! Y en a un qui va se souvenir de son dix-neuvième anniversaire ! Kaboom ? Le bruit d'une grosse détonation, mais aussi le dernier Gregg Araki, soit un cocktail improbable mais parfaitement explosif à base de campus américain, de couleurs flashy vintage, de sexe débridé, de secret familial, d'enlèvement, de magie noire, de suspense à la Scream sur fond d'Apocalypse annoncée. Sans... Lire la critique de Kaboom

3
Avatar Yanhic
9
Yanhic ·

Critique de Kaboom par Cinemaniaque

Un étudiant bisexuel, un coloc aussi con que branché vagin, une meilleure amie lesbienne et nihiliste, des psychotropes, du cul, du cul et encore du cul... Et surtout beaucoup d'anarchie : pas de doutes, Kaboom avait de quoi emballer avec cette caricature des films pour ados, aux couleurs très kitschs, à la b.o. dans l'air du temps et aux personnages atypiques. Hélas, le film quitte très vite... Lire la critique de Kaboom

4
Avatar Cinemaniaque
3
Cinemaniaque ·

un nanard d'auteur

improbable serait certainement le bon mot pour décrire ce film. On reconnait bien gregg araki pour le côté sexe, drogues et explosion in the sky, mais cette fois bien plus coloré et léger que doom generation ou mysterious skin. Il a parfaitement réussi son film raté, la progression de ce "délire" n'est pas trop mal faite et la fin n'aurait pu être mieux. une esthétique très soigné, un univers... Lire l'avis à propos de Kaboom

3 2
Avatar Kapow_and_Boom
7
Kapow_and_Boom ·

Critique de Kaboom par L'Homme Qui Lit

Je partais voir un film totalement différent de celui que j'ai visionné. Je m'attendais à une histoire débile d'adolescents en rut, qui sautent sur tout ce qui bouge, mêlant joyeusement les amours hétérosexuelles et les passions homosexuelles. C'est effectivement le décor planté par Kaboom, dans lequel les scénaristes ont incorporé une farce cinématographique qui n'atteint ni la qualité d'un... Lire la critique de Kaboom

3
Avatar L'Homme Qui Lit
6
L'Homme Qui Lit ·

Critique de Kaboom par Queen-Bitch

(...) L'histoire commence sans grandes surprise pour un campus américain : Smith est un jeune adulte d'à peine 18 ans, fraîchement débarqué à la fac, qui fantasme sur son colocataire Thor, couche avec une petite nymphette répondant au nom de London et traîne avec sa meilleure amie Stella. Depuis qu'il est arrivé, il a un rêve récurrent qui l'inquiète sans l'obséder. Jusqu'au soir où, sous... Lire l'avis à propos de Kaboom

3
Avatar Queen-Bitch
7
Queen-Bitch ·