Pop et Trash

Avis sur Kaboom

Avatar Aurea
Critique publiée par le (modifiée le )

Après avoir vu des films superbes mais très lourds comme Biutiful, Vénus noire ou City of Life and Death, j'avais envie de décompresser un peu, la légèreté affichée de Kaboom me semblait donc tout indiquée, et ce d'autant plus que je n'avais encore rien vu de Gregg Araki.

Premières scènes : je suis séduite par une paire d'yeux bleus magnifiques, ceux de Smith l'attachant Thomas Dekker, puis par la beauté de ces corps glabres d'adolescents, par cette recherche du plaisir sans tabous, parfaitement décomplexée où il importe peu d'être un mec ou une fille du moment qu'on jouit.

Un zeste d'insolence un rien blasée, oui, pourquoi pas, le personnage de Stella existe, celui de London aussi je les ai rencontrés ; jusque-là j'adhère et ne m'ennuie pas, mais c'est dans la deuxième partie que je décroche : cette histoire de secte et de fils élu, ces apparitions horrifico-fantastiques me semblant vides et sans intérêt malgré quelques critiques dithyrambiques intello-bobo.

Quant à la fin, que je ne révèlerai pas, bien sûr, elle fait se poser des questions sur l'état du cinéaste quand il l'a tournée..
Bref, un début plutôt réussi avec de beaux plans audacieux, mais une seconde partie qui l'est beaucoup moins: pas vraiment conquise même si je ne regrette pas d'avoir vu ce film très pop et surtout très trash.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2070 fois
73 apprécient · 6 n'apprécient pas

Aurea a ajouté ce film à 6 listes Kaboom

Autres actions de Aurea Kaboom