👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Kagemusha - L'Ombre du guerrier

Sergent_Pepper
9

Le cheval d’orgueil.

Après un détour par les steppes russes du début du XXème siècle, Kurosawa marie enfin deux enjeux de sa cinématographie : la reconstitution historique et la couleur. Flamboyant, son film est avant...

Lire la critique

il y a 7 ans

Docteur_Jivago
9

L'art féodal

Tout juste cinq années après Dersou Ouzala où Kurosawa explorait les terres soviétiques, il sort Kagemusha, l'ombre du guerrier. Il nous envoie dans le Japon du XVI siècle pour y suivre des guerres...

Lire la critique

il y a 6 ans

Gothic
8
Gothic

L’accord de Shingen

Au XVIè siècle, en pleine guerre des clans, Shingen Takeda est mortellement blessé lors de l’assaut sur le château de Noda. Avant de mourir, il donne des instructions à ses vassaux afin que ceux-ci...

Lire la critique

il y a 8 ans

khms
9
khms

Inébranlable

Alors que résonnent encore dans ma tête les cuivres du thème musical clôturant le film, je me retrouve là, complètement ébahi devant la beauté du film que je viens de voir. Des baffes comme ça, on...

Lire la critique

il y a 9 ans

fabtx
9
fabtx

Devenir daimyo à la place du daimyo

Revenons sur le contexte historique de ce film : nous sommes au 16ème siècle, et le Japon est en proie à des guerres incessantes entre les grands clans qui dominent le pays. Parmi eux, l'un des plus...

Lire la critique

il y a 11 ans

Gwimdor
8
Gwimdor

Who is wicked, you or I ?

Nous sommes en 1980 soit 5 années après le fantastique Dersou Ouzala, loin de de la période très prolifique du Maître qui réalisait un voir deux films par an, c'est surtout à cause du financement...

Lire la critique

il y a 8 ans

JuYawn
9
JuYawn

Comme une grande montagne.

Kagemusha, c'était bien le Kurosawa que j'avais le plus envie de voir. Alors quand ma bien-aimée m'en a fait cadeau après être revenue de Paris, je ne pouvais que sauter de joie et enfourner la...

Lire la critique

il y a 11 ans

Carlit0
10
Carlit0

Nul n'est prophète en son pays... Et pourtant !

Akira Kurosawa peut être comparé à une drogue. Et il faut bien comprendre que son oeuvre ne s'arrête vraiment pas au simple Les Sept Samouraïs, chef-d'œuvre du cinéaste et l'un des piliers fondateurs...

Lire la critique

il y a 10 ans

EricDebarnot
8
Eric BBYoda

Le double et la duplicité

On le sait, "Kagemusha" traite du double et de la duplicité : que ce soit la double identité de son chef politique, ou l'ambigüité de la culture japonaise partagée entre vérité (l'honneur) et le...

Lire la critique

il y a 7 ans

potaille
10
potaille

Réflexion "kurosawaienne" sur le pouvoir

On ne connaît que très mal le cinéma japonais en France. Lorsque les cinéphiles s'y aventurent, l'animation japonaise (le studio Ghibli en particulier) monopolise l'attention si bien que des...

Lire la critique

il y a 10 ans