M'enfin !

Avis sur Keeper

Avatar Hugo Lecomte
Critique publiée par le

(J'ai pu assister à une avant première et une FAQ avec le réa)

Keeper fait parti de cette longue tendance de film social qui manque sérieusement d'ambition et qui son calibré festival de film faussement intellectuel. Alors oui c'est le premier long métrage de Guillaume Senez et je suis dur. Surtout qu'il n'est pas méchant le bougre. Mais excusez moi, je suis un peu comme dominik moll ou joan sfar ou encore bon nombre de mes collègue cinéaste ou cinéphile qui en on marre de cette contamination qui se repend de plus en plus comme le film à succès...il n'y a pas que les films sociaux dans la vie, merde ! mon coup de gueule passé, je vais pouvoir parlé du film....

c'est l'histoire donc d'un très jeune couple d'ado' (15 ans) vivant dans des famille déchiré...à notre époque. Ils finissent par faire un gosse par accident...le garçons veut devenir footballeur professionnel et la petite fille on s'en fout...Bref pendant tout le film il sera question de "vont-il garder le gosse...?"

non, ils ne le garderont pas....tout ça pour ça....

On se dit que pourtant le film à était primé au festival premier plans à Angers, mais non....mais vraiment non....Y a rien d'original dans tout le film on à vue se schéma des milliers de fois, si je doit vous conseiller un film sur la maternité/paternité adolescente aller voir Juno c'est très bien et original....Et puis comment plus stéréotypé que faire du gamins un petit con qui à comme rêve de devenir Fabien Barthez...allons, un peu de sérieux. Et puis quand on prend des parti pris aussi fort que l'acceptation de la misogynie et du viol dans notre société ( car forcé moralement ça petite copine de 15 ans à sucer un autre mec c'est du viol) faut pouvoir argumenter la scéne et pas venir nous parler de ressenti...sérieux on est à la limite du test de Bechdel ! En faite Aucune thématique n'est vraiment assumé.... c'est pour ça qu'on à cette impression de flottement...

Guillaume Senez nous à dit qu'il n'aimer pas faire comme dans les films, faire tous ses clichés qui servent à rien....mais pourtant il "il (le film) faut que ça soit moche car la réalité c'est moche.[..] effacer tout c'est cliché du cinéma et laissé place à la réalité, ses hésitations, c'est raté..." bizarrement tu ne déroge pas à la règle, car on va de stéréotype de film sociaux en stéréotype de film sociaux....bien tenté, mais ça marche pas avec moi.

Le film à était tourné en 25 jours par manque de budget, ça se voit à l'écran. on à l'impression pendant tout le film d'être en mode cheecky caméra, il vous expliquera que c'est normal car il a une façon bien particulière de diriger ses acteurs, il leur donne de grandes lignes directive et c'est parti pour de l'impro...tu m'étonne qu'ils peuvent que faire de l’épaulière..... ahahahaahah Bref aucun vraie parti pris visuel. c'est du grand bateau, là ou on aurais pu avoir du contemplatif...soupirs

Bon ça suffit, il y a cependant des points positifs
pour commencer les comédiens / acteurs joue superbement bien et pourtant certain n'ont que 15 ans...
Ensuite l'explication du titre est génial...dommage que le reste n'a pas était intellectualisé...
et pour finir la bandes son est démentes, sérieusement c'est la meilleur bande son que j'ai entendu en début d'année bravo les ingé' son.

Bon si je comprend bien, je viens de voir un film conçu pour être un téléfilm sur france 3 dans 1 ou 2 ans...ménagéres ménoposé en manque d'affection se film est fait pour vous....vous aurrais même l'impression d'apprendre des choses...ahahhahah

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1112 fois
5 apprécient · 11 n'apprécient pas

Autres actions de Hugo Lecomte Keeper