Kick-Ass contre SuperHero (Critique en service commandé pour Hunky-Dory #01)

Avis sur Kick-Ass

Avatar Thieuthefirst
Critique publiée par le

Kick-Ass n'est pas un film de super héros. C'est un film sur un type qui enfile une combinaison de plongée pour aller combattre le crime, ce qui se résume pour lui à encaisser des mandales en affichant un sourire niais.

Kick-Ass ne m'a pas plu parce qu'il prétend dénoncer le comportement de ces justiciers, la violence gratuite et le voyeurisme tout en en faisant son fond de commerce, comptant justement sur ce voyeurisme et cet attrait pour la violence pour vendre des places.
A l'instar de films comme Fight Club qui prétend dénoncer la société de consommation tout en faisant du placement de produit pour Pepsi ou Ikéa, Kick-Ass prétend prévenir son public contre le danger de se prendre pour un super héros tout en rendant ces derniers cool et en présentant leur statut de vengeur comme une solution. Dans la vraie vie Kick-Ass aurait renoncé après s'être fait démolir le portrait deux trois fois ou aurait fini dans une ruelle avec 3 balles dans le corps.
Mais le truc qui m'a le plus dérangé dans ce film c'est le personnage de Hit-Girl que je trouve totalement malsain. Outre son conditionnement déjà révoltant, c'est ça conception de la violence qui en découle comme le fait de la voir tuer de sang froid des types sans défense (je pense notamment à la scène de la casse auto...) et considérer ça comme un jeu en guettant à chaque instant l'approbation paternelle qui m'a mis profondément mal à l'aise.
Je pense que c'est ce qui m'a le plus choqué et que ces scènes n'auraient pas eu le même impact si elles avaient été interprétées par un adulte ou même dans l'œuvre originale, le fait que tout se déroule sur papier permettant de prendre un peu de distance avec le personnage.
En ce qui me concerne je me sens tout de même un peu rassuré d'avoir encore ce genre de réactions en me disant que malgré tout cette violence n'est pas encore devenue une banalité pour moi.

Ce qui nous emmène à la deuxième partie de cette critique directement inspirée d'un commentaire émis par Kick-Ass lui même.
Au tout début du film en effet Kick-As se demande pourquoi personne n'a jamais eu l'idée d'enfiler un collant et de courir su les toits la nuit pour battre le crime. Et bien je voudrais apporter un démenti à cette affirmation : il existe bien des hommes costumés pour tenter de faire régner la loi.
Voici l'histoire de SuperHero, l'un d'entre eux :
Un soir que SuperHero rentre chez lui il croise deux agents de police garés derrière un camion dans lequel ils sont en train de fouiller.
SuperHero se gare derrière eux et leur propose alors son aide ainsi que son cric et sa bombe de Fix-a-flat. Les policiers déclinent poliment son aide et retournent à leurs affaire tandis que notre héros prends quant à lui le chemin de son véhicule.
Mais à peine viens t'il de tourner le dos qu'un des agents l'interpelle et lui demande de se retourner.
Obtempérant, SuperHero s'aperçoit que l'agent à posé la main sur son arme tout en fixant l'Airsoft Mac-11 de notre héros. Comprenant la méprise, celui ci tente d'expliquer de quoi il s'agit tout en tendant la main vers l'engin, ne faisant que renforcer la l'inquiétude du policier.
Cette histoire se finit bien, le second agent finissant par reconnaître l'engin et SuperHero peut enfin rentrer chez lui après avoir échangé excuses et poignées de mains avec les forces de l'ordre tout en se promettant d'éviter à l'avenir de se promener avec son Airsoft.
SuperHero est en vie et pourra raconter son aventure sur son blog en rentrant. Cependant il pourrait aussi bien avoir pris une balle.
Le plus grave pour moi est que SuperHero n'est pas le seul à se balader dans les rues en costume de cuir. Car les vrais Real Life SuperHeros comme ils s'appellent eux même ne se contentent pas d'une combinaison de plongée verte et d'un bâton. Les Real Life SuperHeros ont des gilets pare balles et des genouillères sous leur cape et leur arsenal se compose de bombes au poivre, tasers, Airsofts et autres matraques télescopiques et si leurs intentions sont le plus souvent louables qui sait ce qui peut vraiment arriver ?

Pour conclure je vous conseillerais de ne pas jouer au super héros ailleurs que devant votre miroir et de ne pas offrir de couteaux papillon à vos enfants pour leur anniversaire. Si toutefois le sujet vous intéresse, je vous conseille le film Defendor qui je pense aborde le sujet sous un jour moins amusant mais peut être plus juste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1869 fois
20 apprécient · 3 n'apprécient pas

Thieuthefirst a ajouté ce film à 6 listes Kick-Ass

Autres actions de Thieuthefirst Kick-Ass