Advertisement
Affiche Kill Bill : Volume 2

Critiques de Kill Bill : Volume 2

Film de (2004)

Oraisons et sentiments

Au moment d’aborder le seconde volet d’un diptyque, les alternatives sont les suivantes : continuité ou complémentarité. C’est clairement cette deuxième tendance que privilégie Tarantino dans le volume 2 de Kill Bill. Alors que l’exécution de Beatrix ouvrait... Lire l'avis à propos de Kill Bill : Volume 2

72 14
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

"Oh, Mommy, don't die. I was just playing"

Kill Bill est un monstre à deux têtes, une même entité faite de noir et de blanc, qui se détache de tout son corps par sa structure antagoniste. Kill Bill, premier du nom, exercice de style sanglant, foudroyant d’aridité, laisse place à son épilogue, une deuxième partie qui fait presque figure d’ovni dans la filmographie de son auteur. Reprenant les codes de Pulp fiction avec ses dialogues... Lire l'avis à propos de Kill Bill : Volume 2

50 3
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

Vengeance à Bride abattue

[ATTENTION, CETTE CRITIQUE TRANCHE DANS LE VIF - SPOILER ALERT] A l'heure où Green a dit adieu à son Vernita ongles, et où Ishii est ailleurs, Black Mamba s'en va retrouver celui qu'elle traque et qui l'a mise au repos forcé pour quatre ans: Bill. La Blonde, la Flûte et le Truand Dès l'introduction, elle s'adresse... Lire la critique de Kill Bill : Volume 2

47 2
Avatar Gothic
8
Gothic ·

Final cut.

A la sortie de la première partie du diptyque "Kill Bill", beaucoup ont reproché une certaine superficialité, un manque palpable d'émotion derrière le défouloir jouissif qu'offrait Tarantino. Pas complètement faux, même si les choses ne sont pas aussi simples, comme va le démontrer brillamment ce second volume. A la frénésie cartoonesque du premier volet, Tarantino cède la place à une... Lire l'avis à propos de Kill Bill : Volume 2

52
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

L'étrange Beatrix

[critique de l'ensemble des deux parties, considérées comme un seul film ; contient des spoils] Quentin tarantino est certainement l'un des cinéastes les plus féministes actuellement. Entre Jackie Brown, le destin de Daisy Domergue et celui de Beatrix Kiddo, il offre des personnages féminins forts et dessine sa conception toute personnelle de l'égalité hommes-femmes, nous rappelant... Lire l'avis à propos de Kill Bill : Volume 2

42 5
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Critique de Kill Bill : Volume 2 par Gérard Rocher

Après l'attaque du commando emmené par Bill et l'effroyable carnage provoqué par celui-ci, "La Mariée", alias "Black Mamba" , a commencé à assouvir sa soif de vengeance mais il reste encore de coriaces adversaires à éliminer à commencer par ce fameux Bill, son ancien compagnon et... Lire la critique de Kill Bill : Volume 2

33 14
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

The end of violence

Avec Kill Bill Volume II, Quentin Tarantino prend un malin plaisir à planter sa caméra où l'on ne l'attend pas, c'est le moins que l'on puisse dire. Le Volume I était virtuose dans sa violence qu'il magnifiait ? Le Volume II l'abandonne presque totalement, comme la caméra qui se recule de la chapelle érigée en lieu de massacre hors champ. En n'offrant plus qu'un... Lire la critique de Kill Bill : Volume 2

13 3
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

2h10 pour Uma

Après une renaissance flamboyante, Black Mamba touche à son but. Un flashback nous ramène sur terre et nous met à terre avec cette répétition du mariage qui sonne pour nous comme une accentuation d’un massacre déjà évoqué. La rupture avec le premier volet est flagrante et des les premières minutes c’est un combat contre les émotions qu’engage QT en nous livrant, en plus d’un film maitrisé, ce... Lire l'avis à propos de Kill Bill : Volume 2

28 3
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
9
La-Li-Lu-Le-Lo ·

Sympathy for Lady Vengeance

Kill Bill vol. 2 prend ouvertement ses distances avec son aîné. Interdit aux - de 12 ans chez nous (contre 16 pour le premier, autrement plus gore), plus long de vingt minutes, il ressemble davantage à une suite qu’à une seconde moitié de film. En termes de rythme, la rupture est également consommée, la langueur du volume 2 prenant le contre-pied du crescendo sanglant de son... Lire la critique de Kill Bill : Volume 2

33 8
Avatar Fritz_the_Cat
8
Fritz_the_Cat ·

"Cette femme a le droit de se venger et... Nous méritons de mourir... Mais cela dit, elle aussi."

La seconde partie de Kill Bill était, avant un nouveau visionnage, un Tarantino que je n’arrivais pas à apprécier pleinement ou même à entrer dedans en termes d’action ou d’ambiance. La première fois, j’avais fais la bêtise d’espérer un film aussi taré et bourré d’affrontement que le premier volume et du coup j’ai senti comme une grosse baisse d’ambiance et... Lire la critique de Kill Bill : Volume 2

14 19
Avatar Maximemaxf McFly
9
Maximemaxf McFly ·