👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Après avoir vu l'affligeant Bloodrayne, je me suis montré hésitant de découvrir d'autres films de ce fameux Uwe Boll, un cinéaste considéré comme le pire réalisateur de tous les temps. Mais bon ! Ce serait de la mauvaise foi de ma part si je jugeais la qualité de ce dernier en ayant vu qu'un seul film. Il fallait donc que j'en choisisse un autre pour confirmer ce que je pensais réellement de ce cinéaste. J'ai donc choisi King Rising dans le plus grand des hasards vu que Jason Staham est présent dans cette production. Un acteur qui a toujours assuré un minium de divertissement suite à ses prestations dans les deux premiers Transporteur. Malheureusement ! Dès la première scène de combat, ce film tombe lamentablement à un niveau nanardesque comme je l'ai déjà ressenti dans Bloodrayne.

Le scénario se tient à pas grand-chose avec des éléments tels qu'un fermier qui excelle l'art du combat comme un super guerrier, un sorcier qui reste dans son coin et commande à distance son armée ou un affrontement banal du bien contre un mal. Que du vu et du revu. Apparemment, ce réalisateur s'est plus concentré sur les scènes de combat que sur l'histoire du film. Pourquoi pas à la limite mais il faut que ce soit cohérent ! Et ce film n'a rien de cohérent. Il suffit de voir comme Jason Statham joue son personnage tabassant des monstres avec un nombre non comptable de coups de pied et de coups de coude pour se rendre compte que c'est du n'importe quoi. Après, je sais que le film est une adaptation de jeux vidéo, alors évidemment, c'est à vérifier sur la conformité des techniques de combat du héros. Mais en tant que cinéphile, c'est totalement ridicule.

Même Aragorn dans Le seigneur des anneaux n'exécute pas autant de coups de pied ou d'acrobaties dans les scènes de combat. Et encore ! Je ne parle des autres bêtises que j'ai pu repérer dans ce long-métrage. Jason Statham, Ray Liotta, Ron Perlman, Kristanna Loken,..Toutes ces stars incarnent avec honnêteté et sérieux leurs personnages mais je me demande bien ce que ce petit monde vient faire dans ce nanar ne valorisant pas leurs carrières. Uwe Boll se contente juste de faire battre ses protagonistes sans développer leurs personnalités pour rendre ses personnages intéressants. Et encore, on nous fait croire à des choses au début du film et on s’aperçoit que ce n'est que de la tromperie abusée comme le méchant qui est considéré comme un sorcier très puissant alors que finalement ce n'est qu'un simple et banal sorcier.

Sans compter que Leelee Sobieski et Claire Forlani ne m'ont pas du tout satisfait, elles m'ont l'air d'être à côté de la plaque et donnent aucun sens d'existence de leurs personnages. D'autant que la mise en scène n'est pas très brillante dans l'ensemble avec des plans qui s’enchaînent mal et des gros plans sans aucun intérêt. Une mise en scène accompagnée d'un montage pas très intelligent et d'un rythme mal maîtrisé. Seule la chorégraphie des scènes de combat semble être l'un des points forts du film, on voit bien que le cinéaste a tout misé sur les scènes de combat. Il a dû s'imaginer que les scènes de combat allaient suffisamment divertir les cinéphiles. En effet ! Cela nous occupe mais ce ne fait pas un film, il faut développer les scènes de dialogue et pigmenter le film de choses qui font passer le temps pour éviter que le long-métrage soit trop lourd à supporter lors de son visionnage.

Le cinéaste a tenté de placer quelques scènes marrantes mais hélas, ça m'a fait aucun effet, même pas un sourire. Du côté des effets spéciaux, c'est bien réussi sans que ce soit de la surenchère mais les flashbacks sont de mauvaise qualité artistique que ça donne bien envie de gerber. Les décors et les costumes nous plongent bien dans un monde fantasy mais ça manque d'idées pour développer ce genre environnement ou le renouveler. Même les monstres ne m'ont pas impressionné. C'est donc avec un constat assez mitigé que j'en sors de ce film, Uwe Boll a beau à dire qu'il a du génie mais tout ce que j'ai relevé dans ce film n'est purement que des clichés de productions fantasy. Surtout qu'il conclut son film avec une fin totalement grotesque sur la façon comment le méchant trouve la mort. Du coup, mon jugement n'a pas changé, Uwe Boll reste un excellent réalisateurs de nanars. 2/10


Pourquoi veux-tu être immortel ?

King Rising - Au nom du roi
Stavroguiness
2

Boll à zéro

Ce qu'on doit retenir avant tout, c'est que c'est chiant. Très chiant. Ce film testera vos limites et il vous faudra beaucoup de self control pour ne pas avaler des lames de rasoir après la première...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

12

King Rising - Au nom du roi
Behemoth
10

Mais qu'est ce qu'on rigole !

King Rising est un des plus récent chef d'oeuvre de l'artiste allemand Uwe Boll (bon ok boucher boiteux si vous preferez !) qui a su cette fois s'offrir un casting de choix contenant entre autres...

Lire la critique

il y a 11 ans

14 j'aime

7

King Rising - Au nom du roi
LeTigre
2

Du Uwe Boll comme on en a toujours vu.

Après avoir vu l'affligeant Bloodrayne, je me suis montré hésitant de découvrir d'autres films de ce fameux Uwe Boll, un cinéaste considéré comme le pire réalisateur de tous les temps. Mais bon ! Ce...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

23

Baby Driver
LeTigre
8
Baby Driver

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

Lire la critique

il y a 5 ans

56 j'aime

9

Logan
LeTigre
8
Logan

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

Lire la critique

il y a plus d’un an

52 j'aime

13

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

Lire la critique

il y a 2 ans

51 j'aime

13