Déception :'(

Avis sur Kingsglaive : Final Fantasy XV

Avatar Nosh
Critique publiée par le

Gros point fort du film :

  • sa CGI de dingue qui remet SE sur le devant de la scène.

Gros points négatifs du film :

  • la synchro labiale du doublage japonais complétement à la ramasse ... (j'ai vu le film au Japon le lendemain de sa sortie).

  • la réalisation n'est pas terrible. Au delà de la qualité visuelle/technique du film, le montage laisse a désirer, la mise en scène aussi. Certaines scènes d'actions sont tellement brouillonnes que l'on ne comprends pas ce qu'il se passe a l’écran ... Mais où est Nozue ? Où sont les mouvements de camera jouissifs de AC ? Sa puissance créative ? Où est l’originalité ? AC était bancal sur bien des points, mais il savait insuffler une puissance quasi inexistante dans KingsGlaive.

  • l'ost est ... nulle. C'est fade, c'est plat, c'est morne. De la compo juste pour remplir le vide. Plus générique, tu meurs. Les 2 seules pistes qui claquent sont celles de Shimomura, reconnaissables instantanément au milieu et aux crédits. "Shimomura goes to Hollywood" Non mais merci de ne pas salir son nom... Si elle était occupée, pourquoi ne pas avoir demandé à un autre compositeur japonais de s'en occuper ? Le film est déjà bien assez occidentalisé et aseptisé a la sauce hollywoodienne, cela aurait certainement apporté un peu de couleur, personnalité et d' "epicness" ...

  • le rythme & l'histoire. C'est long, parfois chiant. 1h55 pour quasiment ne pas avancer dans l'histoire alors que ce film était censé apporter pleins de réponses. Ça en devient même inquiétant pour le scenario du jeu. Au final l'histoire est un peu bidon, prévisible (spoiler juste en regardant le casting ...), avec des rebondissements dont on n'a que faire car ...

  • l'implication. ... les persos ne sont quasiment pas présentés, en découle une non implication et peu d’émotion du cote du spectateur ... Par exemple : c'est qui Nyx ? Il sort d’où ?
    Saviez-vous que Clarus est le père de Gladolius ?

  • quel est le public vise de ce film ???
    A force de vouloir manger à tous les râteliers le film ne ressemble à rien, on a souvent l'impression de passer à un film FF à une série télé US à un film d'action de Bay ... Je comprends pas ces choix, à qui est censé s'adresser le film.
    En tant que film tout seul, cela ne fonctionne pas, car le spectateur lambda se retrouve catapulté dans cette vidéo décontextualisée qui aurait du être une cinématique d'un jeu vidéo. Sérieusement, quel spectateur voudra acheter le jeu après avoir vu ce film ? Alors que c'est la la principale raison d'exister de ce film ...
    En tant qu'intro au jeu, la course vers une DA ultra réaliste et l'occidentalisation à outrance du film créent un profond décalage avec le ton et le style du jeu. La encore, c'est raté.

  • la cohérence visuel et de l'univers
    Ainsi, ils ont change le modèle de Luna pour le film, soit disant que celui du jeu jurait avec cette DA si différente. Bien au contraire, cette nouvelle représentation (hideuse) de Luna casse un peu plus le lien et l'immersion entre les 2 médias. Heureusement, Ardyn et le roi Regis sont quasiment similaires et rendent super bien à l’écran.
    Je ne parle même pas des éléments de FF qui semblent sortir de nul part tellement le film est en décalage avec ce qu'il est censé accompagner et (re)présenter.

En conclusion qu'est Kingsglaive ?

  • "une introduction de luxe de 1h55" destinée à un jeu vidéo qui a besoin de se vendre un max pour que sa production pharaonique soit rentabilisée. Notons que ce concept crossmedia est assez novateur.

  • un blockbuster fade et inadapté pour attirer la masse vers un jeu qui se voudrait de plus en plus grand public

  • un film pour fan hardcore du jeu, qui ne reprend ni sa DA, ni son patrimoine musical, et dont l'univers semble à la fois proche et distant du jeu qu'il est censé promouvoir ...

Faite votre choix.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 838 fois
1 apprécie · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Nosh Kingsglaive : Final Fantasy XV