👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Après 2 mois sans sortie ciné, il fallait bien un Kingsman pour relancer la machine. Le petit dernier de Matthew Vaughn (Stardust, Kick-Ass, X-Men : Le commencement,…) confirme une fois de plus le talent du monsieur pour la réalisation de films divertissants, (ultra-)vitaminés qui sortent du lot.

Pas sûr que Kingsman plaise à tout le monde, mais pour les amateurs de films d’espionnage & autres cocktails d’action/humour qui aiment donner des congés à leurs neurones, je ne me fais pas trop de soucis.

Kingsman, c’est le film dont on connaît la recette mais qui arrive quand même à surprendre. Et ça commence dès le début (ça tombe bien), lorsque les enceintes du ciné crachent du… Dire Straits. Voilà, au bout de 2 minutes de générique, j’étais conquis.

Un peu d’explications quand même. Kingsman est l’adaptation du comic book du même nom (et du même scénariste que Kick-Ass, réalisé par… le même réalisateur) et nous envoie dans le monde de la comédie d’espionnage. D’un côté une organisation secrète d’espionnage : Les Kingsman, gentlemen britanniques. De l’autre ; un vilain méchant mégalomane qui veut se faire l’humanité.

Ça ne fait pas dans la dentelle et c’est assumé. On a là tous les codes du genre (mais avec un hommage non pas à tous les films d’espionnage, non, non… aux « vieux » films d’espionnage) remixés à la sauce comédie. Et ça fonctionne plutôt pas mal du tout. D’abord, grâce à la réalisation hyper-péchue de Matthew Vaughn, de l’autre grâce à un casting pas mauvais à défaut d’être parfait. Bon, quand même un mot pour Samuel L. Jackson qui assure bien. Un bon film c’est avant tout un bon méchant.

Le paradoxe avec Kingsman c’est que c’est sa réappropriation des codes du film d’espionnage d’antan qui fait que j’ai beaucoup aimé le film et qui m’empêche de l’adorer. Tout est très attendu voire carrément pas crédible. Et à ce moment précis, je me dis que de toute façon le film ne cherche pas à être crédible et que ce serait n’importe quoi d’attendre qu’il le soit. Puisque de par sa nature, il ne peut pas l’être…
Bref, c’est un très bon film pour peu qu’on ne cherche pas la petite bête. N’empêche que l’attitude des dirigeants de la planète me paraît être franchement n’importe quoi. Et que le plan du méchant est complètement co… Ok, j’arrête.

En gros, les 2h passent vite, c’est très bien réalisé, il y a de très bonnes scènes, Colin Firth est super classe, on ne regarde pas sa montre et on sort avec le sourire. Et c’est le genre de film qu’on a très envie d’avoir en DVD. Voilà.
MrAmeni
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2015

il y a 7 ans

3 j'aime

Kingsman - Services secrets
TheBadBreaker
8

My tailor is rich

Le nouveau film de Matthew Vaughn n'offrait pas de grandes promesses aux spectateurs. Il y avait même de quoi s'inquiéter. Un sous-titre rappelant des émissions M6, un Samuel L Jackson en jogging sur...

Lire la critique

il y a 7 ans

148 j'aime

18

Kingsman - Services secrets
Sergent_Pepper
7

Kill jubile.

Il est toujours un peu maladroit de nous vendre un nouveau film comme totalement novateur quand celui-ci s’inscrit dans une veine parodique, ou tout au moins de pastiche. De ce point de vue, Kingsman...

Lire la critique

il y a 7 ans

143 j'aime

18

Kingsman - Services secrets
Fritz_the_Cat
7

Umbrella Corporation

En soi, pas de quoi s'exciter. Un jeune rebelle qui file droit suite à un entraînement qui le révèle à lui-même, la formule est connue. Et efficace : sentir un nouveau pouvoir germer chez un...

Lire la critique

il y a 7 ans

111 j'aime

13

Fondation foudroyée - Le Cycle de Fondation, tome 4
MrAmeni
8

Critique de Fondation foudroyée - Le Cycle de Fondation, tome 4 par MrAmeni

Fondation foudroyée, ou Tome 4 du cycle de Fondation a été écrit 29 ans après l’écriture du 3e tome. J’ai débuté ma lecture en ne sachant pas trop à quoi m’attendre, et même légèrement sceptique au...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

La Voie magique - L'Assassin royal, tome 5
MrAmeni
8

Critique de La Voie magique - L'Assassin royal, tome 5 par MrAmeni

Bizarre de parler de ce tome à part du tome précédent quand il ne s’agit que d’un seul livre (oui, j’ai déjà du le dire). Mais cette division artificielle se fait encore plus sentir lorsqu’on aborde...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

Le Feu dans le ciel - Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1
MrAmeni
6

Critique de Le Feu dans le ciel - Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1 par MrAmeni

Les Chevaliers d’Emeraude… saga de fantasy jeunesse connue. Anne Robillard est même présentée comme la « J.K. Rowling québécoise » selon la quatrième de couverture. J’étais dans de bonnes...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime