Affiche Koyaanisqatsi

Critiques de Koyaanisqatsi

Documentaire de (1983)

La Nature, la nature de l'homme et la nature de l'esprit

Un film particulier, de prime abord déconcertant. Sans aucun dialogue, une pellicule en accélérée nous montre des paysages, des constructions, et des hommes grouillant par milliers dans une métropole. Le tout sous la bande originale de Philip Glass. Finalement, il faut laisser notre étonnement de côté, et laisser libre cours à nos émotions et nos idées qui affluent face à ce spectacle. Voici... Lire la critique de Koyaanisqatsi

13 17
Avatar HORIZOON
9
HORIZOON ·

Koyaaaaaaaa... Nisqatsi !

Il est des films qu'il est difficile de décrire tant leurs forces sont indicibles, indescriptibles et pourtant profondément évidentes. Koyaanisqatsi, film documentaire sorti en 1982 et réalisé par Godfrey Reggio est de ceux-là. A chaque fois que l’on me demande de quoi "parle le film", il m'est quasiment impossible de répondre et pourtant, dès que je le revois je le trouve si limpide, si clair,... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

11 2
Avatar Ripailloux
10
Ripailloux ·

Un pour tous et tous pour rien

J’ai beau fouiller mon esprit, renverser mon cerveau pour que tombent des souvenirs, rien n’y fait, les deux dernières réelles claques que je me suis prises sont cinématographiques. Je parle des claques qui font mal, celles qui laissent une marque quelque part en vous. Un réveil, un sursaut de conscience qui n’attendait rien d’autre qu’une petite poussée pour se retrouver au milieu de vos... Lire la critique de Koyaanisqatsi

10 2
Avatar Ray
9
Ray ·

L'homme à la came erra

J'avais une petite curiosité pour cet essai cinématographique qui entraîne la plupart de mes éclaireurs adorés à une générosité particulièrement délirante et j'avoue en sortir un peu déçu... Coppola produit ce machin un peu indéfinissable avec 1h20 d'images de toutes sortes sur la musique de Phillip Glass, c'est parfois impressionnant, mais terriblement vain... A un moment, on se demande si... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

51 18
Avatar Torpenn
6
Torpenn ·

L'Odyssée de la Terre

Le plus grand évènement, le plus important de notre Histoire, qui n'a jamais connu son pareil, est complètement passé inaperçu. Cet évènement est le suivant : la transition de l'ordre ancien des chose, ou de "l'environnement naturel" [...] vers un environnement technologique, vers une technologie de masse qui héberge la vie. Godfrey Reggio, L'Essence de la... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

4
Avatar Monsieur_Cintre
10
Monsieur_Cintre ·

La vision d'un Dieu

Ce qu'il y a de plus stupéfiant dans Koyaanisqatsi, c'est l'absolu désintérêt de la caméra pour le sujet filmé. A aucun moment l’Oeil tout-puissant au travers duquel nous regardons cette planète s'agiter ne semble trouver d'intérêt au spectacle du monde. Nous sommes dans la constatation silencieuse. Il n'y a rien à ajouter. Le monde naît de l'immobile, prend forme, commence à s'agiter, prend... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

9 2
Avatar Tezuka
8
Tezuka ·

L’écumoire de l’humanité

Ambiance musicale : l'acte II de "The Photographer", mon morceau préféré de Philip Glass. Les premières minutes de « Koyaanisquatsi » sonnent comme une fresque naturaliste. De longs plans d’environnements déserts, luxuriants de végétations ou arides de poussière, sans âmes qui vivent. Belles à s’en damner, ces premières... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

9 3
Avatar Marius Jouanny
9
Marius Jouanny ·

Image et son, enfin plutôt musique, font quelques merveilles... !!!

Un documentaire, enfin peut-être, enfin du moins un OVNI, un OVNI ou disons un documentaire expérimental OVNI qui est un assemblage d'images autour du thème d'un monde qui s'est totalement perdu dans l'industrie et la technologique ; le tout sans le moindre commentaire, une heure et demie sans intrigue... Les premières images tournent autour des merveilles de la Nature, des véritables merveilles.... Lire la critique de Koyaanisqatsi

7
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Tristesse des machines

Dans la nuit, perché, un gratte-ciel. Comme tant d'autres. Au bleu pâle qui se noie dans l'obscurité du ciel, lumières incrustée et échappant des vitres, points lumineux et nombreux qui scintillent, minuscules. Lentement, doucement, en prenant son temps, la lune, ronde, pleine, sublime, passe, s'écoule, disparait derrière la tour de puissance : Godfrey Reggio tire de ce qu'il rejette une poésie... Lire la critique de Koyaanisqatsi

7
Avatar B-Lyndon
7
B-Lyndon ·

Critique acide du monde thermo-indutriel

Jusqu'au générique de fin, le film offre une expérience visuelle assez basique, assez primaire. On ne doit pas s'attendre à voir un film de Brakhage, d'Eisenstein ou de Tscherkassky. Il n'y a aucun effet de montage particulier, rien qui ne soit pas dédié au simple enchaînement de tableaux en mouvement. Il y a certes quelques effets de lumière, des motifs qui se répètent jusqu'à l'hypnotisme,... Lire la critique de Koyaanisqatsi

3
Avatar Feloussien
3
Feloussien ·