Affiche Koyaanisqatsi

Critiques de Koyaanisqatsi

Documentaire de (1983)

Regardez autour de vous.

Je devais voir ce film, c'était une de mes plus grande priorité cinématographique. Tout avait commencé lorsque j'ai entendu cette musique pour la première fois (de ce que je me souviens) dans Watchmen, utilisé pour le Docteur Manhattan. Rapidement, j'ai trouvé d'où provenait cette musique ; elle venait du film Koyaanisqatsi. C'est alors que j'ai... Lire la critique de Koyaanisqatsi

7
Avatar Narloc
10
Narloc ·

Un voyage enrichissant !

Après quelques premières minutes de ce documentaire un sentiment d'ennuie s'est emparé de moi. Mais ce que je n'avais pas encore compris c'est qu'il s'agissait là, du calme avant la tempête, et qu'il fallait prendre le temps de s’immerger dans ce voyage. En effet cette introduction un peu lente ne fait que planter le décor, pour laisser place à un trip dont on ne voit pas passer le temps.... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

7 1
Avatar kikuchiyo
9
kikuchiyo ·

Critique de Koyaanisqatsi (avec plein d'amour dedans)

Ce film est incroyable. J'ai pas grand chose a dire sur ce film car il n'y a ni acteurs ni scénario. Juste une camera qui film la nature, les gens, la technologie. Les images sont justes sublimes, la musique est probablement l'une des meilleures de l'histoire du cinéma et mince quoi pendant 1h30 je n'ai pas décroché une seule seconde de ce documentaire/film/jesaispastropquoi. Certains plans sont... Lire la critique de Koyaanisqatsi

6 1
Avatar Jamesismad
10
Jamesismad ·

J'ai aimé la scène de fin avec Keyser Söze

Koyaanisqatsi doit démontrer en quoi l’homme s’est laissé entraîner dans une fuite en avant technologique le coupant des liens « naturels » qu’il entretenait avec la Terre. On peut difficilement donner à un film un sens, une « morale » plus cucue, plus faible, plus clichée, plus déjà-vu et j’aimerais aller plus loin encore dans la vulgarité. Koyaanisqatsi est déjà et avant tout une réussite sur... Lire la critique de Koyaanisqatsi

6
Avatar Ptah
10
Ptah ·

Critique de Koyaanisqatsi par Charlouille .

On reste littéralement cloué! Comme le générique de fin nous l'indique, Koyaanisqatsi, en langage Hopi, veut dire vie aliénée, tumultueuse, déséquilibrée, une existence exigeant un autre mode de vie. C'est cette trame que l'on suit de la première à la dernière image du film. Ce n'est pas un documentaire mais bien un film. Un film contemplatif ou l'on se regarde, ou l'on regarde les fondements et... Lire la critique de Koyaanisqatsi

6 2
Avatar Charlouille .
10
Charlouille . ·

Critique de Koyaanisqatsi par Ebow

« Koyaanisqatsi » est un mot hopi qui signifie « Vie folle, vie tumultueuse, vie en déséquilibre ». C’est aussi le titre d’un film de Godfrey Reggio sorti en 1982, avec une musique composée par Philip Glass, et une photographie signée Ron Fricke (Baraka, Samsara…). Ce film documentaire est singulier à plus d’un titre : absence totale de voix-off, de personnages et de trame narrative, il repose... Lire la critique de Koyaanisqatsi

6 2
Avatar Ebow
9
Ebow ·

[...] we will invite disaster.

Loin d'être un film au sens classique du terme, Koaanisqatsi est une diatribe profondément vertigineuse de la société occidentale et consumériste, résultant d'un apport technologique inéluctablement croissant. L'ère industrielle (et l'une des références de Reggio, Ivan Illich, le confirme) est sur le point de se terminer. Déjà durant le tournage, ayant eu lieu dans les années 70, on se prend de... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

7 14
Avatar rnstjmbl
10
rnstjmbl ·

Critique de Koyaanisqatsi par Rozbaum

Ce qui est formidable avec ce film, c'est qu'il ne dit rien. Il incarne un modèle absolu du mutisme. Muet jusqu'à l'os : il n'est qu'un corps, une bête, des nerfs qui vibrent, un éclatement. "Filmer la beauté de la bête". Cette bête du monde, happé dans sa structure sans mesure, sans pensée, sans essence, en somme, de pure folie. L'existence, la peau du monde, sans chair, sans articulation,... Lire la critique de Koyaanisqatsi

7
Avatar Rozbaum
9
Rozbaum ·

La fin du monde viendra du cœur du volcan ; l'humanité n'est qu'une procession funéraire

Symphonie des siècles. En 1 heure 30, c'est une constatation à la fois amère (sur les travaux) et bienveillante (sur la fatalité de la déchéance humani-terre) qui surligne un montage semblant résumer finalement 1000 siècles. Narration de la déshumanisation. Ancien paroissien, Godffrey Regio a eu le déclic sur le potentiel cinématographique en visionnant un film de Luis Bunuel. Ainsi, seul le... Lire la critique de Koyaanisqatsi

6 2
Avatar Billy98
10
Billy98 ·

Critique de Koyaanisqatsi par Cinemaniaque

Du cinéma à l'état pur : pas de mots, juste des images et du son. Mais pas n'importe lesquels : les images, outre leur beauté, sont le portrait de notre monde, aussi bien la Nature que la vie de l'Homme. Par un montage intelligent, le réalisateur oppose l'Homme et son milieu constamment, comme une lutte permanente. La beauté glaciale du film, jouant du temps (ralentis et accélérés) n'en soulève... Lire l'avis à propos de Koyaanisqatsi

5
Avatar Cinemaniaque
9
Cinemaniaque ·