Koyaanisqatsi, une poétique de la destruction

Avis sur Koyaanisqatsi

Avatar R_Phoenix
Critique publiée par le

Je ne sais plus qui a dit un jour que l'on pouvait "voir de la beauté dans l'industrialisation", mais en tout cas, Koyaanisqatsi est un de ces films (peut-être même le seul) qui vous montre à quel point l'industrialisation est synonyme de destruction pour certains, et d'innovation pour d'autres.

Le réalisateur Godfrey Reggio nous transporte aux 4 coins du monde, au travers de son prisme, pour nous montrer la vie effrénée que nous menons tous sur la terre. C'est en portant un regard quasi sociologique voir même ethnologique, que le réalisateur a filmé depuis des grattes ciels, dans des rues, ainsi qu'au dessus des noeux d'autoroutes, jusque dans le métro new-yorkais, un regard pessimiste sur l'être humain en général et ses actes à grandes échelles.

Il réalise ici, un film d'anthologie, d'une beauté rare et complètement innovant tant dans la forme que sur le fond. Les images sont accompagnées par la belle musique de Philip Glass, tantôt nerveuse, tantôt calme, frôlant de très près le divin avec des orchestrations grandioses. Il n'y a aucun dialogues dans Koyaanisqatsi. Transporté par ces images capturant la folie d'un monde qui se construit, se détruit, et se reconstruit, et ainsi de suite... on assiste à notre propre destruction, en tant qu'être humain.

Il y a une séquence en accélérée dans le métro, on l'on voit les gens monter et descendre des escalators par masse en quelque minutes à peine, et là, on se rend compte que nous courons tous vers un but qui nous échappe.

C'est aussi de ça que traite Koyaanisqatsi à mon sens. Il traite de la dégénérescence invisible à nos yeux, à laquelle nous prenons inconsciemment part, au cours de notre existence, aussi simple et banale soit-elle. Il traite de la vie qui se consume et qui dans son sillage, nous consume aussi.

Malgré le fait que le film date de 1983, les sujets dont il traite sont toujours d'actualité... Et ce qu'il y a de triste dans tout ça, c'est que rien n'a changé et que tout a empiré, en quelque sorte.

Koyaanisqatsi est un film véritablement atypique et qui vaut le détour. A voir et à revoir, pour se rendre compte à quel point nous ne sommes rien dans ce monde.

Un Chef d'oeuvre absolu de l'histoire du cinéma, à mon sens.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
1 apprécie

R_Phoenix a ajouté ce documentaire à 1 liste Koyaanisqatsi

  • Films
    Illustration Top 10 Films

    Top 10 Films

    Ces films ont tous été une vraie claque cinématographique. Malheureusement, il y a tellement de bons films, qu'il m'a été...

Autres actions de R_Phoenix Koyaanisqatsi