La vision d'un Dieu

Avis sur Koyaanisqatsi

Avatar Tezuka
Critique publiée par le

Ce qu'il y a de plus stupéfiant dans Koyaanisqatsi, c'est l'absolu désintérêt de la caméra pour le sujet filmé. A aucun moment l’Oeil tout-puissant au travers duquel nous regardons cette planète s'agiter ne semble trouver d'intérêt au spectacle du monde. Nous sommes dans la constatation silencieuse. Il n'y a rien à ajouter. Le monde naît de l'immobile, prend forme, commence à s'agiter, prend de la vitesse, puis explose en plein vol, et il n'en reste plus rien.

Koyaanisqatsi propose le temps d'une heure vingt de suivre l'épopée du rien qui appelle le rien, du vide qui prend forme pour une brève seconde avant de se désintégrer à la suivante. Alors l’Oeil s'éloigne du monde désormais en cendres, le sinistre leitmotiv qui résonnait au début de la création du monde - Koyaanisqatsi, la vie n'est qu'un éclair - reprend comme si rien ne s'était passé, comme si tout ce vacarme, tout ce mouvement n'avait jamais eu lieu. Il y a un Dieu, semble nous dire Godfrey Reggio. Il y a un Dieu, et il se fout éperdument de nous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 400 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Tezuka a ajouté ce documentaire à 1 liste Koyaanisqatsi

  • Films
    Illustration Top 50+ Films

    Top 50+ Films

    Ce Top 50 est un hymne à mon absence totale de goût venant à peine de commencer à être corrigée par cette belle communauté...

Autres actions de Tezuka Koyaanisqatsi