Noël sombre

Avis sur Krampus

Avatar Yanis Souillard
Critique publiée par le

Après son excellant Trick’r or Treat qui nous plongeait dans l’ambiance farceuses et sanglante d’halloween, Michael Dougherty s’intéresse cette fois-ci à une autre tradition populaire celle de Noël.
Son long métrage qui a pour titre Krampus fait référence à une créature mythique anthropomorphe à cornes qui accompagne Saint Nicolas (qui fait office de Père Noël dans notamment le nord et l'est de la France, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne) dans différent régions du monde pour punir les enfants pas sages à l’époque de Noël.
Oublié les différentes adaptations cinématographiques ratés comme A Christmas Horror Story des réalisateurs Steven Hoban, Grant Harvey et Brett Sullivan ou encore la série américain Dad où la créature mythique fait une apparition dans un épisode.
Avec Krampus Michael Dougherty revisite ce conte Noël avec humour et horreur comme il nous la déjà démontrés dans son précédant œuvre.
Quand Max voit sa famille peu exemplaire se disputer à l’approche de Noël, le garçon décide d’ignorer la célébration, sans se rendre compte que ce manquement à la tradition va provoquer les foudres de Krampus, un démon ancestral bien décidé à punir les réfractaires. La situation tourne en enfer quand les figures de Noël prennent monstrueusement vie, lançant l’assaut sur la maison de Max et forçant les membres de sa famille à s’entraider s’ils espèrent sauver leur peau.
Le film commence avec une touche d’humour montrant de grands magasins et surconsommations des personnes pendant les fêtes. Au début l’introduction se fait un peu longue en effet le réalisateur prend le temps de nous présenter les membres d’une famille qui s’entredéchire, ce qui fait plaisir à voir et me rappelle les grands film culte de noël comme Maman je m’occupe des méchants ou autres dans le sens des thèmes de la famille.
L’ambiance n’est pas sans nous rappeler les films de Tim Burton avec son côté de frayeur et imaginaire comme dans ses différents œuvres : Dark Shadows ou encore Sleepy Hollow, Dougherty cherche lui aussi un certain équilibre entre le drôle et l’effrayant ce qui ne diminue pas le plaisir du spectateur.

Le scénario est hyper riche et créatif c’est ce qui me plait le plus dans la façon de réaliser chez se réalisateur. Certaines scènes comiques sont vraiment très réussies et, même pendant des moments « d’horreur », la comédie n’est jamais bien loin et fait même son petit effet.
Différentes créatures accompagnent Krampus dans sa quête aux enfants pas sages ! Les effets spéciaux sont soigneusement travaillés et de plus sont drôles.
Côté casting nous avons des noms connus comme Adam Scott (Black Mass, La Vie Rêvée de Walter Mitty, Bachelorette) et Toni Colette (Hector and the Search for Happiness, Hitchcock, All About Albert) interprètent les parents Engel.
Encore Michael (Dougherty) à visé dans le mille en nous proposant un film d’horreur comédie pour toutes la famille divertissant à souhait et très original. Dougherty est l’un des réalisateurs à suivre de près et de très près !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 310 fois
3 apprécient

Yanis Souillard a ajouté ce film à 3 listes Krampus

Autres actions de Yanis Souillard Krampus