Inca de farce mineure

Avis sur Kuzco, l'empereur mégalo

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

Me souviens très bien, quand ce machin est sorti, me suis dit qu'il fallait vraiment arrêter le Disney annuel, que deux images et une bande-annonce suffisaient à comprendre que c'était foutu, vraiment, et pas faute d'en avoir avalé des mauvais, dans cette grande vague hystérico-hideuse qui n'est d'ailleurs pas près de s'arrêter... Non, c'est foutu, ils avaient le métier, ils avaient un trésor de savoir soigneusement entretenu et ils ont tout dégueulassé, probablement rien de regardable depuis Basil, tiens, ça commence à dater...

Donc, sans regrets, j'abandonne jusqu'à l'idée de voir un jour ce film.

Mais ça c'était avant de découvrir ce site et le culte que certains de mes éclaireurs vouent à ce film. Petit à petit, à force de les entendre reconnaître que oui, bien sûr, c'est tout moche, c'est animé avec les pieds, mais c'est super drôle, je me suis laissé avoir... J'y ai même cru...

Hier, meilleures conditions possible, une veisalgie dominicale toujours hospitalière pour ce genre de choses, une pastèque fraîche, des nuggets par dizaines avec des petites sauces de mon cru joliment épicées, du thé glacé, un chat sur les pieds, et je me lance tout confiant.

Alors, oui, pour commencer, faut pas se leurrer, c'est immonde et animé avec les pieds, vous voyez, genre studios Hanna-Barbera, un peu cheap pour un Disney à cent millions de dollars...

Pour continuer, c'est hystérique oui, jusqu'à l'insupportable, parfois, le début étant particulièrement difficile à tolérer, surtout que ça chante, enfin, bon, la bonne nouvelle, c'est que de ce côté-là, ça se calme très vite...

Par contre, non, désolé, à aucun moment ce n'est vraiment drôle. Pas eu l'esquisse d'un sourire, même si j'ai trouvé deux ou trois moments avec Kronk assez sympathique, rien pour me dérider, et pourtant, j'ai le rire gras facile dans cet état...

L'histoire est assez vite convenue mais passe gentiment, un peu cheap elle-aussi, d'ailleurs, trois décors, quatre personnages, c'est pas non plus le genre épique... Dans le tas, j'aime bien deux sur trois (le village et la jungle) et deux sur quatre (les gros)... pour le reste, on est dans l'insupportable, la vieille horrible, le "héros" plus ignoble que nécessaire, le palais grossier... Pffff... le non-sens c'est un art en plus, suffit pas de faire n'importe quoi pour que ça marche...

Bon, du coup, j'ai l'air bien généreux, moi dans tout ça... mais faut dire que je ne me suis pas ennuyé, le côté aventures molles avec les deux zigs en forêt est sympatoche, un ou deux moments agréables à l'auberge ou chez la mère... passé une entrée en matière laborieuse, le film devient gentillet, passable presque, ce qui est presque miraculeux quand on se souvient des Hercule et autre Tarzan de sinistre mémoire...

Par contre, que l'on puisse trouver ce film "tordant", que l'on puisse passer sur une animation désastreuse et un dessin ignoble, que l'on puisse pardonner un monde torché par dessus la jambe et un rythme insupportable, voilà qui dépasse de beaucoup l'étendue pourtant pharaonique de mon imagination.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2054 fois
39 apprécient · 19 n'apprécient pas

Torpenn a ajouté ce film d'animation à 4 listes Kuzco, l'empereur mégalo

Autres actions de Torpenn Kuzco, l'empereur mégalo