Affiche Kwaïdan

Critiques de Kwaïdan

Film de (1964)

Escargot suprême

Quatre histoires de fantômes japonais, Masaki Kobayashi aux commandes, 1 million de dollars de budget, un film légendaire et colossal et le chef d'œuvre est bien au rendez-vous. Kwaidan est évidemment très, très lent ce qui semble normal pour un Kobayashi mais là c'est définitivement le cas. Cependant, une lenteur très loin d'être surfaite et inutile, une lenteur captivante même, là est toute la... Lire l'avis à propos de Kwaïdan

56 47
Avatar drélium
10
drélium ·

Esprit frappé...

... ou les obsessions d'un artiste. À force de les voir hanter les productions bas de gamme de l'épouvante, on a fini par avoir une mauvaise opinion d'eux, les réduire à ce qu'ils ne sont pas, c'est-à-dire de simples créatures monstrueuses destinées à nous faire hérisser les poils sur les bras. Contrairement aux zombies, les fantômes ont de l'esprit, ils méritent de notre part un peu... Lire la critique de Kwaïdan

34 13
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Monopole fantôme

Réalisé après le sommet Harakiri, Kwaidan est une étrange parenthèse dans la filmographie de cette époque faste pour Kobayashi. Sur bien des points, on pourrait le comparer à ce que sera le Lire la critique de Kwaïdan

20 6
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Critique de Kwaïdan par obben

Il me semble qu’avec Kwaidan, Masaki Kobayashi ait voulu avant tout réaliser un film pour les japonais. En reprenant quatre contes populaires, c’est un retour à la tradition que le cinéaste initie, renouant avec son folklore mais aussi son art. Chaque aspect de la culture nippone est ainsi représenté : récit oral, peinture, théâtre (dans les plans et le jeu, notamment), musique ou encore... Lire la critique de Kwaïdan

20 11
Avatar obben
7
obben ·

Folklore fantastique japonais.

Avec "Kwaidan", Masaki Kobayashi se lance dans l'adaptation de quatre histoires de fantômes issues du folklore traditionnel japonais. Dans la première il nous conte l'histoire d'un samouraï qui abandonne sa femme par dégoût de la pauvreté pour aller se marier avec une riche, dans la seconde il nous fait suivre deux bûcherons qui se retrouvent coincés, dans la troisième l’histoire d'un jeune... Lire la critique de Kwaïdan

24 4
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Critique de Kwaïdan par Rawi

Je connaissais Kobayashi de ar sa trilogie monumentale qu'est La condition de l'homme. 10 heures de cinéma exceptionnel, une fresque titanesque. En regardant Kwaidan, je ne m'attendais pas à une telle claque même si je savais que l'image serait belle. Divisé en quatre chapitres, ce receuil d'histoires de fantômes est loin de n'être qu'un simple livre d'images d'une magnifiscence... Lire la critique de Kwaïdan

29 2
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Les ténèbres scandent mon nom. Je peux entendre les morts m'appeler....

Il est préférable, avant de palabrer sur le film en lui-même, de parler des nouvelles qu'il adapte : À leur origine se trouve Lafcadio Hearn, né en 1850 d'un père irlandais et d'un mère grecque, ce bonhomme n'a eu de cesse de se trouver un pays où il se sentirait chez lui. Voeu exaucé lorsqu'il voyage au Japon, tombe amoureux de l'archipel, décide de se marier avec une fille... Lire la critique de Kwaïdan

11 5
Avatar ⛧ Endymion  ⛧
9
⛧ Endymion ⛧ ·

Histoires de fantômes japonais

Jusqu'ici je n'avais vu que trois films de Masaki Kobayashi ("Hara-kiri", "Rébellion" et sa fresque de dix heures "La Condition de l'homme" !!!) mais cela m'a suffit amplement pour que je le classe sans hésiter parmi les plus grands réalisateurs japonais de tous les temps ; donc c'est avec une impatience non dissimulée que j'attendais de voir "Kwaïdan"... Et je dois dire avec un étonnement mêlé... Lire l'avis à propos de Kwaïdan

13 2
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Ennui et enchantement

Ceux qui vous diront qu’il est un enchantement de tous les instants, qu’il ne souffre d’aucune longueur et est étranger à toute grandiloquence vous mentiront. Affirmer qu’il ne s’agit pas là de critères "critiques" serait également une erreur de gardien du temple. Kwaidan est sans doute de ces films qu’on peut ne pas apprécier immédiatement. Sa lenteur peut surprendre, ses boursouflures... Lire la critique de Kwaïdan

7
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·

Critique de Kwaïdan par MrOrange

Comme je l'ai déjà dit pour La Taupe et Le Fantôme de l'Opéra, il ne suffit pas d'un esthétisme très pointilleux pour faire un bon film. Kwaidan rejoint à mon grand regret cette catégorie. La photographie est sublime oui, la mise en scène est parfaitement maîtrisée certes, forme parfaite donc, cependant le cinéaste s'est tellement préoccupé de la forme qu'il en a oublié le fond. Quatre histoires... Lire l'avis à propos de Kwaïdan

18 2
Avatar MrOrange
5
MrOrange ·