Ambiance 50's pour un polar 90's!

Avis sur L.A. Confidential

Avatar cinemusic
Critique publiée par le

En 1950,3 flics aux méthodes et aux caractères différents enquêtent sur une série de meurtre sur fond de corruption...!
Ce film est l'adaptation du roman éponyme de James Ellroy longtemps jugé inadaptable et pourtant...!
Un des points forts est la psychologie et l'évolution des 3 flics qui n'est jamais délaissée au profit de l'action:
-Tout d'abord Jack Vincennes.Un flic qui s'intéresse plus à la vie mondaine et aux une de magazine qu'aux enquêtes.Totalement désabusé.Il est interprété par Kevin Spacey une fois de plus excellent et qui donne un peu d'humour au film.
-Ensuite Bud White.Un flic aux méthodes musclées mais qui obtient d'excellents résultats.Est en guerre contre les hommes qui cognent leurs femmes ayant eu un père comme cela.C'est quelqu'un d'entier et fidèle.Tendre en amour.Et moins bête qu'il en a l'air!Il est joué par Russel Crowe,acteur quasi inconnu à cette époque!Dire qu'il crève l'écran est un euphémisme!Et déjà un jeu très intense!
-Et enfin Ed Exley.C'est le fils d'un flic devenu une légende dans la police.Très intelligent,d'une ambition folle,franc et incorruptible.Il est joué par Guy Pearce,remarqué dans "Priscilla folle du désert",qui est remarquable et l'on se demande pourquoi on l'a si peu vu après!
Sans compter de très bons personnages secondaires:une call girl qui est le sosie de Veronica Lake(Kim Basinger qui obtint l'oscar du meilleur second rôle féminin pour ce rôle qui marqua son grand retour après plusieurs années d'éclipse),un journaliste de tabloïd(Danny De Vito parfait!) et le chef de la police(James Cromwell excellent dans un rôle plus ambigu qu'on ne le pense au début du film...!).
La mise en scène est exemplaire tout comme les décors et la photographie:on se croit vraiment dans un polar des années 50!Les scènes d'action sont rares mais intenses(quel final!).Curtis Hanson fait évoluer ces personnages de manière magistrales:certains vont se montrer plus intelligents qu'on ne le pense,d'autres plus violents qu'on ne l'aurait imaginé.La frontière entre le bien et le mal est plus que mince,pour survivre ils sont tous obligés à un moment donné d'oublier ses principes.Spoilers:Quelques scènes marquantes comme un interrogatoire mené par Ed Exley ou un interrogatoire musclé de Bud White sous le regard approbateur d'Exley(j'en dis pas plus!)!
Ce film fut l'une des grosse surprises de 1997:qui aurait imaginé Curtis Hanson,réalisateur certes habile de films comme "la main sur le berceau" ou "faux témoin",signer une oeuvre majeure et l'un des 10,voir 5 meilleurs polars des années 90!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 440 fois
7 apprécient

cinemusic a ajouté ce film à 21 listes L.A. Confidential

Autres actions de cinemusic L.A. Confidential