Plaidoyer.

Avis sur L'Affaire Dominici

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Les années 60 et 70 furent l'occasion de nombreux films-dossiers, tirés de faits réels, et tentant souvent de démontrer les errances de la justice face à une réalité qui peut nous paraitre évidente. Je pourrais citer des films de Cayatte, Boisset, et surtout ce film magnifique qu'est Le pull-over rouge.

Pour en revenir à L'affaire Dominici, le film serait très fidèle à ce qui se serait passé, c'est-à-dire que l'histoire est très complexe, entre les mensonges, les retournements de situations et les reconstitutions bidons, tout ça pour éviter que la police ne perde la face et qu'elle doit trouver à condamner quelqu'un, qu'il soit innocent ou pas.

L'année de sortie du film, 1973, est aussi celle de deux des plus grands rôles de Jean Gabin (avec Deux hommes dans la ville), et il faut avouer qu'ici, il est impressionnant. Non seulement, il partage de façon troublante le même physique que Gaston Dominici (jusqu'à ses moustaches frisées), mais il apparait ici comme quelqu'un de combattif, mais aussi de frêle, voire faible, et dont son visage fatigué ne trahit pas son âge (il avait 68 ans au moment de tourner le film).
Il y a aussi Victor Lanoux, qui joue l'un de ses fils félons, et un petit rôle pour Gérard Depardieu.
Le film penche clairement pour l'innocence de Gaston Dominici, car un plan montre clairement qu'il ne pouvait pas avoir tué cette famille anglaise : il dormait à ce moment-là.
D'ailleurs, pour appuyer encore plus fort la vérité, le film se conclut par une intervention du véritable avocat, Emile Pollak, présentant l'arme qui aurait tué les anglais.

Malgré une réalisation à la rue (d'ailleurs, le film n'a pas de musique), il constitue un de ceux qui prenaient position pour leur vérité. Mais pour moi, si l'affaire est très complexe, c'est aussi l'occasion de voir un des derniers grands rôles de Gabin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 798 fois
5 apprécient

Autres actions de Boubakar L'Affaire Dominici