Mais où est donc passée Olivia??

Avis sur L'Aigle des mers

Avatar Melly
Critique publiée par le

Dans la série « Melly déprime et se remonte le moral grâce à Errol Flynn », voici le 4ème épisode. Woouh quelle entame de critique! Ça donne la pêche! Non mais, sans rire, c’est presque aussi efficace que les films d’amour qui font pleurer (bah oui quand même) !

Allez, cessons les bêtises, on s’en fout de ma vie, parlons des choses qui comptent ! C’est marrant je n’ai pas beaucoup d’inspiration pour écrire des critiques ces derniers temps, sauf quand il s’agit des films d’Errol Flynn. Coincidence ? I don’t think so…

Par rapport à 'Capitaine Blood', je dirais qu’ici on est quand même un cran au-dessus niveau scénario. J’adore l’utilisation du contexte historique de la guéguerre entre Elizabeth I et los españoles. Les scènes entre Flynn et la reine sont plutôt chouettes.

En tout cas elles sont bien meilleures que celles avec sa dulcinée. Mon Dieu. Sachez que j’ai lancé le film pensant retrouver Olivia de Havilland. J’en étais tellement persuadée que je n’ai pas vu tout de suite que ce n’était pas elle! Fichtre. Amenez le fouet ! Mais maintenant ça me rassure parce que j’ai trouvé le personnage de Maria assez insipide. Je sais bien que les romances dans les films de pirates sont assez nunuches et accessoires, mais là ça collait pas du tout. Ce ne serait jamais arrivé avec Olivia.
Rendez-moi Errolivia!!. Saviez-vous que la dame fêtait ses 99 ans hier ?

Bon sinon après je ne vais pas m’étendre sur les détails, on retrouve les mêmes ingrédients que d’habitude : aventure, batailles navales, répliques désuètes, situations improbables sur lesquelles on cracherait s’il s’agissait d’un film récent, etc… La routine sympa quoi.

P.S : la coiffure d’Errol s’est améliorée mais on a vu mieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 433 fois
23 apprécient

Melly a ajouté ce film à 5 listes L'Aigle des mers

Autres actions de Melly L'Aigle des mers