"Je ne suis pas fou, je crois que tout le monde rêve de faire ce qu'il lui plaît "

Avis sur L'Amour à la mer

Avatar tonyrev
Critique publiée par le

Jusqu’où peut-on en parler quand on n'a pas le droit d'en parler, que peut-on montrer quand on ne peut le montrer? Derrière l’évocation explicite d'un premier tabou, la guerre d’Algérie, c'est un deuxième tabou de l’ère gaulliste qui affleure, la recherche d'une liberté sexuelle qui ne peut se trouver dans le couple conventionnel. Premier film du cinéaste gay Guy Gilles, malheureusement tombé dans l'oubli (un scandale en soi), L'Amour... est une merveille de poésie, un grand collage Nouvelle Vague de références camp, de dialogues faussement ingénus, de morceaux d'un Paris interlope et de regards qui vont loin, bien au-delà de la mer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 121 fois
3 apprécient

tonyrev a ajouté ce film à 3 listes L'Amour à la mer

Autres actions de tonyrev L'Amour à la mer