👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Quelle chance et quel plaisir de profiter sur le tard de la série culte d'Antoine Doinel, de tout dévorer d'un coup et de suivre avec force empathie la vie d'un personnage, dévoré par ses fantasmes. Et puis, on clôt avec l'Amour en fuite.
L'impression de se retrouver devant un film qui perd de son sens. La forme, déjà, les flashbacks assénés jusqu'à l'écoeurement pour donner du vivant à des scènes de mélancolie des personnages... Bon, c'est vite agaçant et ça fait facilement sortir du film mais faisons avec.
L'écriture, alors bon, hein, non. On a l'impression de vivre un roman fantasmé d'Antoine mais vraiment dans le mauvais sens. Et si c'était peut être le but, accentuer le récit sur son vide pour mieux mettre en valeurs les fantasmes d'Antoine qui ne reposent sur rien ou presque. Peut être, mais c'était quand même bien mieux mené dans les deux opus précédents.
Et le jeu d'acteur. Le choix de Dorothée ne peut être un hasard. Pourquoi avoir choisi quelqu'un qui dégage si peu de chose à l'écran avec un jeu si désincarné pour incarner un personnage sensé faire tourner les têtes? C'est en me posant la question que je me suis posé une hypothèse.
Et si c'était fait exprès. Il y a probablement moult intentions, mais la forme finale est vraiment trop en décalage avec les précédents films. Terminé l'empathie, place à l'éloignement avec le personnage. Peut être que l'on voit juste le monde d'Antoine à travers ses yeux, un mélange obscur de souvenirs réinventés et de fantasmes au présent. Antoine est forcément devenu fou dans les films suivants qui n'ont jamais existé. Allez, je rehausse ma note, finalement, il y avait quelque chose là dedans.

Raimondbart
5
Écrit par

il y a plus d’un an

L'Amour en fuite
Truman-
7

Critique de L'Amour en fuite par Truman-

Dernier film sur Antoine Doinel mais aussi l'opus le moins inspiré, moins inspiré car ce film semble la comme pour clôturer la saga et rendre un hommage au passage . Pour rendre un hommage François...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

L'Amour en fuite
MuGuiying
7

L'ultime preuve d'amour de Truffaut pour Antoine

Un joli film, fait pour donner des solutions. Des solutions aux petits mystères de la saga (qu'est devenue Colette, quid du roman d'Antoine, son mariage avec Christine... sa mère) et surtout des...

Lire la critique

il y a 6 ans

13 j'aime

2

L'Amour en fuite
Val_Cancun
4

Fuite des talents

L'anecdote est connue : évoquant "L'amour en fuite", Truffaut déclara : En le tournant, je savais que je faisais une connerie... Et en effet, ce cinquième opus qui clôt le cycle Antoine Doinel,...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

Shéhérazade
Raimondbart
9

Simple et pas funky

Voilà bien longtemps que je n'avais été autant en empathie avec des personnages de fiction. Enfin, de fiction, quand on regarde la biographie du rôle premier, on comprend que le milieu dramatique...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

La Finale
Raimondbart
7
La Finale

Quel film déjà?

Traiter d'Alzheimer avec respect, il fallait bien la justesse d'un bon acteur tel que Thierry Lhermitte pour cela. Le film est juste, et avec beaucoup de simplicité et un scénario qui ne se perd pas...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime

L'Amour en fuite
Raimondbart
5

Petite mort

Quelle chance et quel plaisir de profiter sur le tard de la série culte d'Antoine Doinel, de tout dévorer d'un coup et de suivre avec force empathie la vie d'un personnage, dévoré par ses fantasmes...

Lire la critique

il y a plus d’un an