👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

L'Ange de la rue

Street Angel

1928

337

666

55

8.1

Film de Frank Borzage · 1 h 42 min · 19 août 1928 (États-Unis)

Genres : Drame, Muet

Casting (acteurs principaux) :

Janet Gaynor, Charles Farrell, Natalie Kingston, Henry Armetta, Guido Trento, Alberto Rabagliati, Cino Conti, Louis Liggett

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Angela, une jeune femme pauvre qui a volé de l'argent pour guérir sa mère malade, est poursuivie par la police dans les rues de Naples. Elle trouve refuge chez Charlie, un peintre qui lui demande de poser pour lui.

WeSTiiX

WeSTiiX

Petit documentaire de 12 minutes sur le film, en français, issu de mon coffret Borzage, et que j'ai mis sur vimeo :) https://vimeo.com/281457487

il y a 4 ans

5 j'aime

1

Aurea
8
Aurea

Critique positive la plus appréciée

L' Ange de la Rue

Deux grands yeux noirs étonnés, un minois chiffonné, Janet est dans la place, promenant sa silhouette fluette de moineau effarouché des bouges de Paris aux taudis de Naples: qu'elle soit Diane, douce...

Lire la critique

il y a 9 ans

Docteur_Jivago
9

Et d'un regard, Janet fait passer bien plus d'émotion que par n'importe quel mot

C'est au début du XXème siècle à Naples qu'Angela, une pauvre jeune fille, cherche une solution pour soigner sa mère mourante. C'est lorsqu'elle cherchera le remède qu'elle sera arrêtée par la...

Lire la critique

il y a 7 ans

Torpenn
9
Torpenn

Gaynor pure... Borzage tendre.

Un bon mélo comme on les aime, de la meilleure période, c'est à dire à la toute fin du muet. Des miséreux, de l'injustice, des prostituées, de la prison, de l'alcoolique, de la maladie... Tout ce...

Lire la critique

il y a 11 ans

Artobal
10
Artobal

Le sol est mis haut

Tout d'abord un grand merci à Carlotta : cet éditeur peut être qualifié de vital par tout ciné-dévédéphile qui se respecte tant il sait remplir son rôle : sortir des dvd avec un travail systématique...

Lire la critique

il y a 11 ans

drélium
7
drélium

Janet je t'aime

Janet Gaynor toujours superbe comme la rosée printanière, chacun de ses plans étant désormais une rasade de nectar, est cette fois-ci moins innocente, plus libérée et mature. Elle montre ses jambes...

Lire la critique

il y a 9 ans