Avis sur

L'Anguille par HammerKlavier

Avatar HammerKlavier
Critique publiée par le

Le film commence dans une violence assez cru pour continuer dans une douce folie sucrée.

Un homme, dans le japon contemporain, tue de sang froid sa femme a coup de couteau dans le thorax parce qu’elle le trompe avec un autre homme, puis il se rend à la police. ça c'est l'intro. Le film débute lorsque 8 ans plus tard, l'homme sort de prison, et décide de monter un salon de coiffure dans une zone de friche industrielle bordé d'un canal et où traine toutes espèces de marginaux.

Le ton est très particulier et oscille entre le drame et la comédie d'une façon aussi curieuse qu'unique. Les personnages et leur loufoquerie valent franchement qu'on s'attarde sur ce film, et l'on passe un bon moment à se dire que la vie est bizarre parfois.

Je ne crois pas que l'anguille elle, soit sensible à ces bizarrerie qui l'entourent, mais est ce une raison pour ne pas lui adresser la parole ! Si le rapport du personnage avec son anguille est a sens unique, la relation du meurtrier avec son assistante ayant échappé de justesse au suicide se tresse, elle, tout en finesse dans ce monde un peu délirant, de façon très sensible et savoureuse et touchante.

Charmant et très original !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 327 fois
1 apprécie

Autres actions de HammerKlavier L'Anguille