Quand l'enquête fabrique l'intrigue

Avis sur L'Antre de la folie

Avatar etiosoko
Critique publiée par le

Un détective des fraudes aux assurances est engagé par une maison d’éditions pour retrouver un célèbre auteur de romans d’épouvante qui a disparu en emportant ses droits et son dernier roman. Au fil de l’enquête il réalise que l’abominable scenario qu’il est en train de vivre correspond à celui dudit roman.
Spectacle à suspense, avec l’indulgence due aux effets spéciaux d’il y a 20 ans, comme sait les réaliser John Carpenter. Pour une fois l’intrigue n’est pas posée clairement à l’entrée du film ; il nous invite au contraire à la réaliser tout du long de ce thriller d’horreur, de psychologie et de science fiction, en la faisant s’auto-construire. Cette stratégie scénaristique où réalité et fiction se mordent la queue peut être géniale ou paraitre lourde et facile, selon la qualité de la mise en scène. Un peu des deux habite cette enquête où se confondent rêve de réalité et fabrication de réalité par le rêve.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 181 fois
2 apprécient

Autres actions de etiosoko L'Antre de la folie