◥ Vous êtes complètement fêlé mon vieux, mais efficace !

Avis sur L'Arme fatale

Avatar NєσLαιη
Critique publiée par le

On sera jamais trop vieux pour ce genre de conneries. Une chose est sûre aussi, la sauce prend parfaitement et l’harmonie entre les deux acteurs Gibson/Glover est des plus stupéfiante. Le film débute comme une petite comédie policière sympa mais petit à petit le récit va gagner en noirceur. Les morts s’accumulent, et les deux policiers vont bientôt être atteints dans leur intégrité physique. C’est en donnant au personnage de Riggs un passé tourmenté, partagé entre son expérience dans les forces spéciales au Vietnam et la mort récente de sa femme Victoria Lynn, dont il souffre terriblement. Ce passé douloureux est constamment mis en contraste avec le quotidien de Roger Murtaugh, flic intègre proche de l’embourgeoisement et père de la famille modèle américaine. L’intrigue du film se construit autour de l’enquête sur le meurtre d’Amanda Hunsaker. Leurs investigations vont permettre aux deux coéquipiers de se découvrir peu à peu, de se jauger et finalement de se dire leurs quatre vérités. Riggs est il cinglé ou bien joue-t-il la comédie pour toucher une pension d’invalidité ? Murtaugh doute mais va peu à peu se prendre d’affection pour ce type incontrôlable donnant tantôt l’image d’un enfant esseulé, tantôt celle d’une machine à tuer. Mel Gibson et Danny Glover offrent une symbiose à l’écran rarement égalée à ce jour dans ce type de film. Ils se retrouveront d’ailleurs l’espace de quelques secondes dans le Maverick de Richard Donner quelques années plus tard. Côté méchants, on peut sourire un peu de ces vilains mercenaires stéréotypés, notamment Gary Busey dans la scène du briquet. Au final, un excellent buddy movie toujours aussi divertissant avec en prime Eric Clapton dans la bande originale.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 197 fois
Aucun vote pour le moment

NєσLαιη a ajouté ce film à 2 listes L'Arme fatale

Autres actions de NєσLαιη L'Arme fatale