Avis sur

L'Arme fatale 2 par Mr-Vladdy_Crane

Avatar Mr-Vladdy_Crane
Critique publiée par le

L'avis qui suit a été écrit il y a quelques années. Je le reposte aujourd'hui car j'ai revu le film récemment et mon opinion à son sujet n'as pas changé.

La série des "arme fatale" c'est toute mon enfance. C'est des heures et des heures passait devant ses films que ce soit grâce à la VHS ou à la télévision. Du coup, comme je les possède en blu-ray, quand je me mets à voir un épisode de la saga, je ne peux pas m'empêcher de voir la suite. Sans réfléchir c'est automatique (pas comme les antibiotique et pas comme les pistolets... désolé pour cette vieille blague pourri dont je dois être le seul à en rire ^^). C'est ainsi que dans la foulée du premier volet, je me suis mis à revoir "L'arme fatale 2".

Que dire à part que même avec les années, j'aime toujours autant ses films. Bien sur cette suite apparait plus légère dans le fond comparé au premier volet mais cette histoire a le mérite de bien me divertir en reprenant un à un les ingrédients du buddy movie parfait à qui cette saga a donné ses lettres de noblesses. Utilisant encore plus de facilités (ici comme par magie toutes les petites histoires se réunissent autour d'un seul et même méchant), la mayonnaise arrive cependant à prendre grâce à un mélange toujours aussi parfait d'action et d'humour.

Les personnages principaux perdent un peu en psychologie mais l'histoire arrive à réunir les deux premiers film de manière fort intéressante avec une fin plus sombre que son début (et qui aurait pu être encore bien plus sombre quand on sait quelle fin devait être à l'origine de ce film ;-) ). L'arrivée du personnage de Léo Getz y est aussi pour beaucoup sur le fait que le scénario écrit par Jeffrey Boam, Shane Black et Warren Murphy devient moins sombre mais je n'ai pas boudé mon plaisir et il faut reconnaitre qu'on en a pour notre argent.

Avec le recul, j'ai aussi trouvé très subtil la façon dont le film glisse de la publicité par ici par là comme il l'avait déjà fait dans le premier volet (par exemple ici, Murtaugh répétant un slogan de Nike juste avant de mettre une cassette familiale l'aidant à faire - comme par hasard - progressé l'enquête). En replaçant le film dans son contexte (en 1989, l'apartheid était encore en vigueur en Afrique du Sud), les étiquettes et autres stéréotypes sont bien présent mais j'avoue n'y avoir pas prêté plus attention que ça, ce que je recherche dans ce film se trouvant ailleurs à savoir un film d'action avec de l'humour sans être trop regardant. Dans le fond, derrière le vernis du divertissement il y a quand même quelques thèmes abordés fort intéressant.

Le tandem Mel Gibson - Danny Glover est toujours autant complémentaire et c'est toujours un plaisir que de les retrouver ici dans la peau de Martin Riggs et Roger Murtaugh. Alors que leurs personnages apprenaient à se découvrir avant, ici, ils se connaissent bien et c'est une véritable amitié qui les unit. Cette amitié est magnifiquement bien joué par les deux acteurs qui vont faire de leurs différences (de caractère, de jeu...) un véritable point fort du film.

A leurs côtés, on a aussi le droit à l'apparition de Joe Pesci dans la peau de Leo Getz en élément perturbateur apportant principalement la touche comique du film. Même si son personnage à plus tendance à faire dévier le film sur la comédie que vers le bon polar, son côté surexcité nous offre de bons moments de fous rires qui colle bien avec l'acteur. Que ce soit dans sa façon de parler, de bouger etc etc, on a l'impression que ce personnage a été taillé sur mesure pour un Joe Pesci très en forme.

Alors que dans l'histoire le méchant de service c'est logiquement le personnage très bien interprété par Joss Ackland en Arjen Rudd, c'est son bras droit dans le film Derrick O'Connor en Pieter Vorstedt qui lui vole la vedette. Faut dire aussi que grâce à lui il y a un excellent pont qui est fait avec le premier film mais c'est aussi parce que le jeu de l'acteur est vraiment efficace. Joss Ackland et Derrick O'Connor remplisse bien l'écran (même si leurs voix française sont stéréotypés à mort) mais ce dernier s'en sort mieux je trouve niveau "bad guy".

C'est un plaisir aussi de retrouver les anciens personnages déjà présent dans le premier film (la famille Murtaugh, la psychanalyste de la police...) qui reprennent bien leurs rôles respectifs et assurent une bonne continuité avec notamment une petite évolution je trouve pour Steve Kahan en Capitaine Ed Murphy qui, loin de m'en déplaire, commence déjà à être un peu plus mis en valeur. Côté jolie fille en détresse (que l'on doit avoir dans tout bon buddy movie ^^), on retrouve une très belle Patsy Kensit en Rika Van Den Haas qui malheureusement, malgré tous ses efforts et surtout là pour faire jolie. Sa romance avec Martin aurait pu être plus développée mais par manque de temps (ou de priorité je ne sais pas) le scénario en a décidé autrement et du coup on a du mal à sympathiser pour son personnage ou à être triste pour elle quand le film le demande.

Richard Donner quant à lui reprend à merveille la caméra et on sent sa patte à l'écran. Un peu moins technique que le premier volet, le résultat s'avère néanmoins efficace et prouve que ce réalisateur maitrise son sujet. Comme je le dis un peu plus haut pour le scénario, même pour glisser de la publicité c'est fait de manière tellement subtil avec la caméra que l'on pardonne à Richard Donner d'avoir pu contribuer à trouver des subventions pour son film.

Les scènes d'actions sont efficace et la mise en scène très années 80 rend très nostalgique tandis que les décors sont très bien exploités et que la bande originale composée par David Sanborn, Eric Clapton ainsi que Michael Kamen, toujours excellente, continue d'apporter un plus non négligeable au film. Le tout étant bien mis en valeur, j'ai pour ma part trouvé que le film ne souffrait pas trop des années passé bien au contraire. La photographie est toujours autant agréable et le montage toujours aussi bien ficelé au point que je ne vois jamais le temps passé même si je connais l'issue finale.

Pour résumer, "L'arme fatale 2" n'as pas à rougir de son ainé. Bien que le premier film soit meilleur à mon goût, cette suite reste un très bon divertissement sans prise de tête comme je les aime qui s'apprécie surtout si on n’est pas trop regardant sur le scénario qui malgré ses quelques failles est bien plaisant tout en réussissant à bien faire le lien entre les deux films. Plus maitrisé sur la forme que sur le fond, le film de Richard Donner continue de me plaire avec le temps et je ne me lasse toujours pas de le revoir. Les amateurs du genre apprécieront ce film de divertissement pur qui réussit son pari et qui nous fait retrouver nos héros préféré pour notre plus grande joie :-) .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
Aucun vote pour le moment

L'Arme fatale 2 est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Mr-Vladdy_Crane a ajouté ce film à 1 liste L'Arme fatale 2

Autres actions de Mr-Vladdy_Crane L'Arme fatale 2