Affiche L'Arme fatale 4

Critiques de L'Arme fatale 4

Film de (1998)

Un petit essoufflement.

Avec "L'Arme fatale 4", la franchise a commencé à légèrement s'essouffler. J'insiste sur le "légèrement" car ce quatrième opus reste encore très divertissant. C'est juste la qualité qui est un cran en dessous des trois précédents films. En effet, on a toujours plaisir à retrouver le duo Riggs - Murtaugh et à suivre leurs enquêtes très américaines (côté Républicain des USA, je veux... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar Elgato65
6
Elgato65 ·

Pas encore trop vieux pour ces conneries.

Rares sont les quatrièmes films d'une saga ou le thème principal ne sait pas essoufflé. Le duo de flics / amis est toujours aussi soudé Les liens entre ces deux familles ( ne formant en fait qu'un seul noyau familial ) est plus central que jamais. On a droit a une enquête classique dotée d'une touche de Kung fu rafraîchissante reflétant l'age et les difficulté physiques de nos deux héros... Lire l'avis à propos de L'Arme fatale 4

Avatar Grandnico
7
Grandnico ·

Critique de L'Arme fatale 4 par Fab72

Hystérique est le mot qui qualifie le mieux ce film. Le tandem Mel Gibson/Danny Glover est plus gouailleur et déjanté que jamais. C’est bien simple, on a l’impression que nos flics sont sous amphétamines du début à la fin du film. Surexcités, roulant des yeux, ils contrastent franchement avec le flegme du méchant : Jet li et sa redoutable connaissance des arts martiaux. L’histoire est un... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar Fab72
8
Fab72 ·

Critique de L'Arme fatale 4 par chris46

4ème et dernier volet de la saga culte l'arme fatale . Roger murtaugh ( Dany Glover ) et Martin Riggs ( Mel Gibson ) enquête sur un étrange trafic d'esclave chinois arrivée au États Unis par bateau . Une piste les mène jusqu'à un certain oncle benny ( Kim chan ) qui semble diriger ce trafic ... Mel Gibson est toujour au top dans son rôle du casse cou et extravagant agent de... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar chris46
8
chris46 ·

Critique de L'Arme fatale 4 par gruute

Et voilà le dernier opus, "soyez prêt, ils sont de retour"... :D Au coeur de cet ultime épisode, le méchant ultime (Jet Li, froid, implacable et semblant invulnérable) et l'inversion des valeurs (Riggs rejoint Murtaugh : il est trop vieux pour ces conneries / il doit (va) se remarier). Toujours une grosse scène d'entrée (le mec au lance-flamme),... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar gruute
8
gruute ·

Critique de L'Arme fatale 4 par Blockhead

Un quatrième volet décontracté, à la limite de la parodie. Ce qui n'empêche pas le film de fonctionner sur la sympathie dégagée par les personnages et sur des scènes d'action qui valent le déplacement. À condition d'être amateur de délires pyrotechniques et de poursuites folles. Clin D'œil : 40 millions de dollars : c’est la coquette somme empochée par Mel Gibson pour accepter... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar Blockhead
6
Blockhead ·

une fin de saga satisfaisante

J'ai trouvé ce "Lethal Weapon 4" qui clôture la quadrilogie plus que correct par rapport à l'épisode 3 très médiocre. On démarre par une première scène surréaliste (le gars au lance flamme) qui renoue avec les situations cocasses du premier et du second opus. Au moins cette fois ci on a un méchant qui est méchant et charismatique sous la personne de Jet Li. Joe Pesci reprend du poil de la bête... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar Emperor Pilaf
7
Emperor Pilaf ·

So who's the lucky, soon-to-be-dead son-in-law?

Sans doute le plus spectaculaire de la saga, le plus dynamique aussi, mais également le moins bon. Pourquoi ? Pour les mêmes raisons que le précédent opus : la lassitude. Bon, cette fois-ci on a droit à des chinois, mais ça reste globalement dans le même moule que les autres épisodes. Ah, ajoutons quand même de nouveaux personnages, de nouvelles situations...mais cela dans le but de suivre... Lire l'avis à propos de L'Arme fatale 4

Avatar vive_le_ciné
6
vive_le_ciné ·

Critique de L'Arme fatale 4 par davidmarmignon

Le dernier volet donc (pour l’instant). On aurait pu espérer finir en beauté, et essayer de rattraper un tant soi peu le troisième épisode bien décevant. Hélas, l’équipe, séparée de Shane Black, poursuit sur sa lancée. De la mafia japonaise caricaturale au possible, à un Jet Li inexpressif, aux rebondissements et situations toujours plus grotesques (les réfugiés hébergés chez Murtaugh,... Lire la critique de L'Arme fatale 4

Avatar davidmarmignon
7
davidmarmignon ·

◥ Je veux pas mourir en caleçon

Quoi de neuf ? Un black et flic, le comique Chris Rock. Un Jet Li d'une grande prestance physique. Quelques scènes qui tendraient à prouver que les scénaristes ont lu les albums de Tintin (famille chinoise enlevée, gaz hilarant, faux-monnayeurs...). Et surtout... des bébés. Mel Gibson va être papa, Danny Glover, grand-papa. Ce n'est plus du cinoche familial, c'est un hymne à la famille. Lire l'avis à propos de L'Arme fatale 4

Avatar NєσLαιη
8
NєσLαιη ·