Gloverdose

Avis sur L'Arme fatale 4

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

A chaque épisode, on rajoute deux ou trois couches pour faire passer la pilule. Après Joe Pesci qui reste depuis le 2 et Rene Russo depuis le 3 voici double ration de jeunesse et de fraîcheur avec Jet Li dans le rôle du grand méchant et Chris Rock dans celui du gendre pénible.

Oui, parce que de plus en plus l'histoire tourne autour de Danny Glover et de sa famille, jusqu'à l'écoeurement, c'est à peine s'ils passent de temps en temps au bureau faire semblant d'avoir un métier, les flicards, pas grave, on allonge les explosions, l'horrible poursuite en voiture obligatoire, des bastons qui n'en finissent pas et on étale ça sur deux bonnes heures...

Et oui, parce que ça prend du temps de donner à tout le monde ses petites scènes, faut pas faire de jaloux... En plus, Mélou accuse violemment la quarantaine, ça doit lui faire du bien de souffler. Mais bon, au moins, il s'est fait couper les cheveux depuis le dernier, c'est déjà ça...

A noter un combat d'hystériques entre l'abominable nain criard et l'horripilant tchatcheur black, cauchemar à tous les étages... Je crois avoir hurlé moi-même à un moment...

Seul point positif, je ne savais pas qu'on osait encore en 1998 nous faire ce genre de film gentiment raciste avec des faces de citron qui se prennent plein de nids d'hirondelles entre leurs yeux bridés pendant 120 minutes.

Sinon, j'en sors à peine, quatre demi-heures de souffrance intense et déjà plus aucun souvenir, vidé, mort, achevé, congelé, et cette fin... Arrrggghhh !!!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1149 fois
25 apprécient · 6 n'apprécient pas

Torpenn a ajouté ce film à 2 listes L'Arme fatale 4

Autres actions de Torpenn L'Arme fatale 4