"Tortures, expériences... Nous aussi, nous sommes tous des singes !"

Avis sur L'Armée des 12 singes

Avatar Silencio
Critique publiée par le

Ce film est un chef d'œuvre de science fiction et renouvelle le genre de l'épouvante à la sauce futuriste et apocalyptique. Le thème de la folie est omniprésent et traité d'une façon extrêmement intelligente : le réalisateur joue avec nos nerfs et nos idées des personnages et de l'histoire, qui se renversent lorsqu'un détail vient les bousculer. C'est d'ailleurs ce qui fait la richesse de ce film, le scénario. Petit bijou de mindfuck, mélange de rebondissements, de ruptures temporelles, qui aborde des questions philosophiques (Faut-il exterminer ou préserver l'humanité? Qu'est-ce que la folie?). Certains diront peut-être qu'il est tiré par les cheveux mais j'aime ce genre de films qui prennent le spectateur à partie, l'invite à réfléchir et à se faire sa propre interprétation sans lui faciliter la tâche, et lui laisse un souvenir propre.
Est-il également nécessaire de préciser que Bruce Willis et Brad Pitt jouent plus vrais que nature? (surtout Brad Pitt qui est impressionnant. On ne m'enlèveras jamais de la tête que cet acteur est sous-estimé). Le film a une ambiance de fin du monde, les couleurs sont criardes, glauques, les décors sont sordides et insufflent un sentiment de cauchemar. La ville est cet univers surréaliste revêt un visage bétonné familier mais dans lequel on sent planer un souffle inquiétant, quelque chose d'inhabituel, d'apocalyptique sans qu'on ne sache le décrire. Quelque chose qui renvoie au désespoir des nineties, cette décennie de fin de siècle qui a glorifié le pessimisme de toute une génération malade de la société ultra capitaliste et productiviste, et qui a vu s'essouffler plus que jamais un système-monde en perdition à l'aube d'un nouveau millénaire.

On se laisse emporter par les cavalcades de James Cole et du docteur Railly, par le génie Terry Gilliam, et on en ressort légèrement sonné avec l'envie de revoir son œuvre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 418 fois
10 apprécient

Autres actions de Silencio L'Armée des 12 singes