Et Bruce sauva le monde… ou pas !

Avis sur L'Armée des 12 singes

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Alors oui, Bruce Willis doit encore sauver l’Humanité ! Quoi ??? C’est pas tout à fait ça ? Ouais, OK… Son nom est Cole, James Cole. C’est un prisonnier. Il va vivre une aventure extraordinaire…

Nous sommes en 2035. Cole est porté volontaire. C’est un peu comme quand on nous désigne délégué de classe quand personne ne se présente. Il va voyager dans le temps pour revenir en 1996, à quelques semaines de la terrible tragédie (eh oh !). En effet, quelques mois plus tard, un virus mortel causera la mort de 5 milliards d’êtres humains (les survivants quitteront la surface pour se réfugier sous terre), laissant les animaux devenir les maîtres de la surface. Il devra également retrouver la trace de la fameuse « Armée des 12 singes » qui serait à l’origine de tout ça. Si la mission est une réussie, il gagnera une belle remise de peine.

Un film captivant, sombre, froid, sans espoir, qui nous fait voyager dans plusieurs époques. Les décors du futur sont superbes. On sent la désolation en surface avec ces vestiges d’une époque révolue, recouverts de neige, où l’humain est absent. Comme un parfum d’Apocalypse. Un film qui réserve quelques rebondissements. Les fous ne le sont pas forcément (d’ailleurs les prestations de Bruce Willis et Brad Pitt sont très bonnes), les coupables non plus.

Finalement, même si l’issue ne peut être changée (comme le dit Cole lui-même), les événements qui se produisent suite à l’arrivée du Cole adulte dans les années 1990 (mais aussi à une autre époque, ce qui permet à la psy d’enfin comprendre) a tout de même des conséquences sur la mission elle-même et sur la « vérité ».

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
1 apprécie

Autres actions de Oskar Newon L'Armée des 12 singes