Osera-t-il ? Et l'autre - va-t-il se retourner à temps ?

Avis sur L'Arroseur arrosé

Avatar Neidhart von Reuental
Critique publiée par le

En nommant sa pièce "La folie d'Heraklès", Euripide prédisait déjà au spectateur le sort - ô combien funeste ! - de son héros. De la même façon, le titre de "L'arroseur arrosé" nous annonce d'emblée et sans détour le dénouement de cette mésaventure : l'arroseur sera arrosé, sans que rien ni personne ne puisse y remédier.

Pourtant - et c'est bien là tout l'art du suspense - l'espoir et le doute subsisteront jusqu'au moment fatidique : Y parviendra-t-il ? Osera-t-il ? Et l'autre - va-t-il se retourner à temps ? On voudrait hurler à la victime : "Retourne-toi, infortuné ! Ne vois-tu pas qu'un gredin se joue de toi !" de même qu'à l'agresseur : "Bannis en ton cœur cet odieux projet, ou sache qu'il t'en cuira !" tout en connaissant - hélas ! - notre impuissance face à l'inéluctable destinée.

Ainsi, le temps s'étire singulièrement, une minute en paraît vingt, tandis que les allées et venues du malfaiteur semblent se multiplier indéfiniment... Ces hésitations donnent l'impression d'une situation irrésoluble, condamnée à se répéter perpétuellement, et confèrent à la scène - déjà d'un équilibre et d'une symétrie troublante - un aura presque surréaliste.

Que dire de la seconde partie du film, les fessées inexplicablement molles et peu convaincantes que reçoit le garnement renforcent cette impression de lenteur étrange et inquiétante...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
6 apprécient

Autres actions de Neidhart von Reuental L'Arroseur arrosé