Avis sur

L'Art du mensonge par SansCrierArt

Avatar SansCrierArt
Critique publiée par le

Roy Courtnay, escroc octogénaire, séduit Betty Mc Leish, riche veuve.

Le rythme du récit est au diapason de celui de ses héros, lent, très lent. Il n'est rien de dire que l'ennui s'installe très vite. On est loin du film d'anarque brillant. Ici le film s'enlise dans un scénario alambiqué. Le récit frôle sans cesse le ridicule pour y tomber totalement lors du dénouement qui devrait être bouleversant. Le charme de Iam Mc Kelley et d' Helen Mirren n'y peut rien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 32 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de SansCrierArt L'Art du mensonge