Affiche L'Associé du diable

Critiques de L'Associé du diable

Film de (1997)

Objection : ça mérite 9/10

J'avoue avoir quelques difficultés à comprendre pourquoi ce film n'est pas autant reconnu qu'il devrait être. Mais bon, j'imagine que c'est pour cela que l'on dit que les goûts sont dans la nature. Bref, 8 ans avant de se fritter au diable en personne dans Constantine, Keanu Reeves avait déjà ainsi croisé son chemin dans une oeuvre un peu plus soucieuse de son histoire (je ne renie en rien... Lire la critique de L'Associé du diable

31 5
Avatar Dennis
9
Dennis ·

Thriller diabolique

Cette fable sur l'attrait du pouvoir, la puissance du mal et le mensonge fait parfois froid dans le dos, car en fait, c'est un thriller juridique mâtiné d'une dose de fantastique, si bien qu'on ne sait pas toujours très bien sur quel pied danser. On en oublierait presque le côté malsain de cette histoire dont la morale est que notre monde n'est pas beau à voir. Le réalisateur situe l'action... Lire la critique de L'Associé du diable

21
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Critique de L'Associé du diable par Paul de Senquisse

Ce film a plus de dix ans et pourtant il a vraiment très bien vieilli. Certes, on y retrouve la sacrosainte morale américaine comme étant l'idéal à atteindre, mais on évite le happy end cliché au profit d'une fin plutôt intelligente et poussant à la réflexion. Si on y retrouve Keanu Reeves et ses deux expressions faciales, on appréciera le sourire de Charlize Theron et surtout la présence... Lire l'avis à propos de L'Associé du diable

13
Avatar Paul de Senquisse
8
Paul de Senquisse ·

"- Satan ? - Call me daddy."

C'est dommage. C'est ce qui ressort essentiellement de ce film, qui commence par jouer la carte d'un fantastique "doux" pour finir dans le too much inutile et clinquant. Keanu Reeves montre à nouveau qu'il n'est véritablement à l'aise qu'en jouant des personnages "à l'écart" et jamais vraiment adaptés au milieu où ils évoluent. Ainsi il campe un jeune avocat brillant, marié à Charlize Theron.... Lire l'avis à propos de L'Associé du diable

20
Avatar Ivar
3
Ivar ·

Un vrai sujet, noir et dur...

Malgré un (faux) happy end qui remet un peu trop vite les pendules à l'heure, voici un vrai sujet, noir et dur, qui peut rappeler "Rosemary's Baby" : "l'Avocat du Diable" se révèle, contre toute attente, un film aussi intelligent que relativement marquant. Bien sûr, la maîtrise absolue de son art permet à Al Pacino de transcender les petites faiblesses d'un... Lire la critique de L'Associé du diable

9
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

L'enfer est pavé de bonnes intentions

"The devil's advocate" est longtemps resté mon film préféré à l'époque de ma prime jeunesse, tant ce thriller juridique, mâtiné de fantastique et relevé d'une pincée d'érotisme, a la capacité de marquer durablement les (jeunes) esprits vaguement cinéphiles. Son scénario retors avec retournement final extraordinaire, ses nombreuses séquences cultes (à l'image de la scène finale,... Lire la critique de L'Associé du diable

7 5
Avatar Val_Cancun
8
Val_Cancun ·

Mieux vaut régner en enfer qu'être esclave au paradis ?

Avant de raconter mes conneries habituelles, il faut que j'impose certaines bases. Et je tiens surtout à vous prévenir, je vais parler de divers points clefs, donc ça va spoiler à foison. Démerdez vous pour voir le film avant, je veux pas vous entendre vous plaindre de ça ! Je suis gentil au moins je vous préviens dès le départ qu'on est entré dans la zone mega-spoiler de la mort qui... Lire la critique de L'Associé du diable

4 5
Avatar Hairy_Cornflake
8
Hairy_Cornflake ·

What are you? - Oh I've got so many names... - Satan ! - Call me Dad.

Let me give you a little inside information about God. God likes to watch. He's a prankster. Think about it. He gives man instincts. He gives you this extraordinary gift, and then what does He do, I swear for His own amusement, his own private, cosmic gag reel, He sets the rules in opposition. It's the goof of all time. Look but don't touch. Touch, but don't taste. Taste, don't swallow. Ahaha.... Lire l'avis à propos de L'Associé du diable

5 1
Avatar Charliebabi
8
Charliebabi ·

Satan bouche un coin

Je n’ai jamais compris le titre français, du film et du livre sur lequel il est basé. Pourquoi "L’associé du diable", alors que la traduction littérale de la VO serait "L’avocat du diable" ? C’est une expression existant en français, et ça se réfère au personnage principal, Kevin Lomax, qui est littéralement avocat. Un jeune homme qui commence à se faire connaître, en ayant enchaîné plus... Lire l'avis à propos de L'Associé du diable

13 15
Avatar Wykydtron IV
4
Wykydtron IV ·

Critique de L'Associé du diable par Anna_M

Al Pacino et Keanu Reeves nous offrent ici une belle allégorie des sept pêchés capitaux... Les 2h30 passent toutes seules et on n'a pas envie d'en perdre une miette. Dès le début les plus observateurs se doutent qu'il y a quelque chose qui cloche... Plus on avance et plus l'ambiance se fait glauque, soutenue par une musique parfaite. Finalement le dénouement n'est pas si inattendu que ça. Le... Lire la critique de L'Associé du diable

3
Avatar Anna_M
7
Anna_M ·