Tout ce que nous voulions c'était de plus grosses tomates...

Avis sur L'Attaque des tomates tueuses !

Avatar SlashersHouse
Critique publiée par le

L'attaque des tomates tueuses c'est à peu de choses prêts le film que le trio Zucker/Abrahams/Zucker (saga des « Y'a-t'il ? ») n'a jamais fait. Figurant dans le top 10 des titres de films et synopsis les plus débiles (suivi de près par Les clowns tueurs venus d'ailleurs ou Jack Frost), le résultat s'avère heureusement à la hauteur de ce à quoi on pouvait s'attendre. Produit avec des bouts de ficelles (80.000 dollars), l'ensemble est une succession de scènes pas toujours liées, servant un but unique, faire rire. Visiblement les scénaristes ont écrit le tout en suivant un schéma basique, ils avaient un gag ou un jeu de mots, et mettaient sur pied une scène pour le placer.
Le générique annonce la couleur avec une voix-off faisant la réclame pour diverses marques, puis ensuite les scènes absurdes se suivent de façon décousue sans pour autant faiblir. La réunion dans la salle exiguë est à mourir de rire, tout comme les éléments du décor qui se cassent la gueule en arrière-plan, ou carrément sur les acteurs, et évidemment la quasi totalité des répliques jouant sur le thème de la tomate nous sont servies, dont celle de l'homme dépité qui lâchera le fameux « tout ce que nous voulions c'était de plus grosses tomates ». Le « c'est du jus de tomate » lancé par nos parents lorsque nous regardions des films sanglants étant enfants prend d'ailleurs ici tout son sens, un flic goûtant le nectar près d'un cadavre et sortant cette phrase clé.

Bref, L'Attaque des tomates tueuses fait partie des rares nanars qui ont réussi à se faire des lettres de noblesse et donner naissance à une saga. Second degré et assumé, le film profite de son statut pour faire rire indirectement mais aussi directement, chose plutôt rare pour ce type de production. Point important, la production n'a pas menti sur l'affiche en vendant le film comme une comédie musicale, car tout comme dans un Grease (sorti la même année), les chorés s'imposeront avec des personnages chantant, sans que l'on ne s'y attende vraiment, et bien que certaines soient un peu chiantes, la dernière vaut très largement le coup d'œil.
A aucun moment le sérieux n'est de rigueur, et le métrage se veut être une parodie du genre, une des premières à cette époque, et aura donné naissance à d'autres productions dans le même esprit, dont Le retour des morts-vivants, ou encore Les clowns tueurs venus d'ailleurs (il ne faudra pas grand-chose pour que la jonction avec Rubber soit faite), bien que ceux-ci se soient vu offrir des budgets bien plus conséquents, et ainsi proposer du gore réel. En effet, le seul gore que vous verrez ici sera du jus de tomates écrasées, donc pas de quoi en faire des cauchemars ou envoyer les enfants se coucher.
A noter également que Tim Burton aura fait directement référence au film, en réutilisant un nom similaire pour son Mars Attacks!, mais aussi son arme ultime, celle-ci étant là même qu'ici, à savoir une chanson ignoble diffusée dans la ville afin de détruire l'envahisseur.
Pour conclure, si votre amour du cinéma de genre égal celui que vous portez à l'absurdité, vous serez sans aucun doute conquis par cette bobine devenue culte. Dans le cas contraire, vous vomirez ce film, c'est une certitude.
Mention spéciale pour le trio de cons choisis pour sauver le monde, composé d'un parachutiste, un plongeur, et un expert en camouflage. A noter d'ailleurs qu'ils sauveront une nouvelle fois le monde dans le second opus, Le retour des tomates tueuses. Tout un programme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 671 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de SlashersHouse L'Attaque des tomates tueuses !