La guerre des boucs

Avis sur L'Attaque du métro 123

Avatar Broyax
Critique publiée par le

On va commencer par ce qui fonctionne, ça ira plus vite. Travolta (ré)endosse son rôle de méchant cabotineur de Broken Arrow (entre autres) et déroule tranquillement ses dialogues de vilain excentrique tantôt agité, tantôt rigolard avec bien entendu le grand méchant bouc et les lunettes de soleil trop stylées. Il s'agit donc de son numéro de poseur dont il a le secret mais prenez garde, car il ne fait que ça pendant tout le film (je demande donc aux personnes nerveusement sensibles de garder leurs distances).

En contrepoint, on a le Washington habituel, à savoir le héros qui a pissé à côté de la cuvette mais qui, l'oeil humide de remords, avoue sa faute, sa très grande faute et remporte l'absolution du spectateur parce qu'il est le héros et que le monde a besoin de lui parce qu'il doit sauver le monde (cf A l'épreuve du feu -entre autres). Il porte le gentil bouc du bon père de famille et les lunettes de la Sécurité Sociale (s'il existait une Sécu aux US, cela va de soi).

John Turturro est donc le seul acteur normal qui fait son boulot... normalement. Il détonne du coup considérablement dans ce merdier.

Le scénario perd pied très souvent et se noie dans moult incohérences et on ne lui en tiendrait pas grand grief si la réalisation de Ridley... pardon Tony Scott savait au moins se tenir correctement. Hélas, comme un sale petit morveux qui se lève de table pour faire des conneries, Tony agite sa caméra, la secoue, l'accélère, la saccade au ralenti, lui rajoute du flou et monte le tout un peu trop rapidement. Oh bien sûr, on reste loin des "cadors" Liman, Greengrass ou Bay mais tout de même, ça fait désordre.

En fait, on ne sait plus trop pourquoi on continue de regarder cette pantalonnade hollywoodienne percluse de tics et de tocs... sans doute parce qu'on a pas fini le pop-corn et qu'il faudrait se lever pour chercher une autre bière. Car on doit lui reconnaître ça : on ne s'y ennuie pas !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 479 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Broyax a ajouté ce film à 1 liste L'Attaque du métro 123

  • Films
    Cover Daubes américaines

    Daubes américaines

    Toute la merde in America et plus si affinités. Les films anglais y sont inclus pour faire bonne mesure ainsi que les films...

Autres actions de Broyax L'Attaque du métro 123