Bande-annonce
Affiche L'Au-delà

L'Au-delà

(1981)

...E tu vivrai nel terrore! L'aldilà

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 9
  2. 23
  3. 41
  4. 85
  5. 130
  6. 326
  7. 448
  8. 326
  9. 111
  10. 61
  • 1.6K
  • 154
  • 1.3K

Louisiane, 1981. Liza Merril hérite d'un hôtel dans lequel un peintre a jadis été crucifié pour sorcellerie. Alors que le chantier de restauration du bâtiment débute, l'un des ouvriers est victime d'un terrible accident. Plus tard, un plombier disparaît mystérieusement et un ami de Liza fait une...

Casting : acteurs principauxL'Au-delà
Casting complet du film L'Au-delà
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Au-delà
VS
Avatar SimplySmackkk
8
"Toi qui entre ici abandonne toute espérance"

Principalement connu pour sa production horrifique, l’italien Lucio Fulci doit sa réputation à quelques œuvres dont L’Au-delà est la plus connue. Il n’y a pourtant rien de bien original dans la proposition de son scénario, qui présente Liza Merril, une jeune femme ayant hérité d’un vieil hôtel un peu isolé en Louisiane. Des morts vont s’y succéder, tandis que s’annonce la raison qui pourrait en être la cause, l’habitation serait construite sur une des 7 portes de l’enfer....

15 4
Au-delà d'un scénario

Il fut un temps ou je ne regardais que des Hitchcock. Pas parce que j'aimais, mais parce que je voulais aimer tellement car les critiques hurlaient au génie. Je ne voulais pas passer pour un débile en société ou passer un côté de modèles du genre. Et donc je me suis abruti à voir 4 de l'espionnage, L'homme qui en savait trop (les 2 navets), Rebecca, etc. En tout plus d'une vingtaine. Même les meilleurs (Sueurs froides, Les oiseaux) étaient peu enthousiasmants. C'est seulement récemment que... Lire la critique de L'Au-delà

18 14
Critiques : avis d'internautes (44)
L'Au-delà
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de L'Au-delà par Rubedo

Le scénario est un non-sens lovecraftien couplé à du film de zombie mais bon sang ce que Fulci va loin, trop loin, c'est bête et méchant mais il s'y tient, c'est bien mis en scène et c'est super gore, débilement gore mais les situations sont là et le mec va au bout de son délire en étirant les séquences jusqu'à plus soif, avec des mannequins mal fichus qui se font déchiqueter en gros plan par... Lire l'avis à propos de L'Au-delà

5 1
Avatar Rubedo
5
Rubedo ·
Découverte
Critique de L'Au-delà par Gilles Da Costa

Aboutissement artistique et thématique de vingt-deux ans de carrière, L’au-delà est un admirable concentré maîtrisé de toutes les préoccupations du maestro. Mélant répulsion et fascination, cette oeuvre éminemment personnelle représente une certaine perfection « Fulcienne » entre épure narrative et complexité visuelle. Un film testament avant l’heure, témoin des phobies profondes de son auteur... Lire la critique de L'Au-delà

16 6
Avatar Gilles Da Costa
9
Gilles Da Costa ·
Critique de L'Au-delà par Tonton_Paso

Considéré comme le chef-d'œuvre de Fulci, L'Au-delà peut déconcerter : sorte de remake déconstruit de Frayeurs — c'est peu ou prou la même histoire —, le film semble avancer au rythme de scènes gores — pas les plus réussies du cinéaste — sans véritable liant. Toujours mal à l'aise dès qu'il s'agit de filmer des dialogues, Fulci parvient tout de même à installer une atmosphère délétère, d'une... Lire l'avis à propos de L'Au-delà

17
Avatar Tonton_Paso
9
Tonton_Paso ·
Taquinerie de maçon farceur

S'il y a une chose que l'on ne peut enlever à Fulci et qui caractérise l'ensemble de son oeuvre, c'est bien son incroyable sens de l'esthétisme. L'au-delà en est un exemple tout désigné, véritable poésie macabre dont la beauté formelle irradie l'écran. Chacun des plans y prenant part est un tour de force graphique construisant une fougueuse ode à l'expression horrifique. De ses premières... Lire la critique de L'Au-delà

15 2
Avatar oso
7
oso ·
"Maintenant tu vas affronter la mer des ténèbres, et tout ce qui s'y cache."

Cette image, ça fait un petit bout de temps qu'elle revient dans mon esprit : cet aperçu de l'enfer, plaine désertique blanche comme l'os, parsemée de corps allongés que la vie a (espérons-le) quitté, envahie par la brume où se cachent les pires abominations. On pense bien sûr au neuvième cercle de l'enfer, dans l'oeuvre éponyme de Dante, où les damnés sont emprisonnés pour... Lire l'avis à propos de L'Au-delà

10 7
Avatar ⛧ Endymion  ⛧
8
⛧ Endymion ⛧ ·
Toutes les critiques du film L'Au-delà (44)
Bande-annonce L'Au-delà
Vous pourriez également aimer...