Avis sur

L'Au-delà par dadujones

Avatar dadujones
Critique publiée par le

Ce charme étonnant de Fulci.

Je ne sais pas si c'est la distance dans le temps qui fait ça, mais les tas de défauts de ce(s) film(s) ne tiennent pas une seconde face à quelques plans horriblement oniriques, en particulier dans la dernière partie du film.

Ce qui me plaît dans ce film, allons-y avec des gros sabots, c'est qu'il se concentre sur ses ambiances visuelles, même si dialogues, musiques, montage sont peut-être sacrifiés. Tu sens que ce n'est rien de calibré, que tout ce que tu as en face de toi est plutôt sincère, qu'il y a une personnalité et un discours derrière, et une très grosse personnalité, même, qui déborde complètement des cadres conventionnels du cinéma.

Pourtant, de prime abord, c'est le "giallo" dans toute sa splendeur pénible, dans toute sa pesanteur, dans toute sa rudesse.

Avoir peur, être horrifié, peu importe (et ce n'est pas plus mal, parce que ça ne fait pas peur une seconde), c'est ailleurs que ça se passe.

Ah, je suis embêté, parce que je te vends ça en voyant bien pourquoi tu pourrais ne pas l'aimer, et me reprocher de trop me triturer la tronche dans le meilleur des cas devant Fulci, voire de me droguer avant d'en parler.

Pourtant tu vois, moi ça me charme, Fulci, comme une vieille dame poussiéreuse avec des grosses bagues dans son salon Louis XVI, fardée à outrance, effroyable dans son récit de la beauté qu'elle fut, horrible de mémoire flasque, pourrait me troubler.

T'as vu comme ce film me rend bizarre?

Bon, après j'écris ça, mais j'ai pas aimé du tout son Zombi, qui si il garde ce cachet Fulci, n'est pas onirique pour deux sous.

Comme quoi Fulci peut aussi être un beau tocard.

Et moi un dangereux schizophrène.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de dadujones L'Au-delà