Bande-annonce
Affiche L'Aube rouge

L'Aube rouge

(1984)

Red Dawn

12345678910
Quand ?
5.6
  1. 18
  2. 27
  3. 57
  4. 85
  5. 124
  6. 179
  7. 115
  8. 41
  9. 6
  10. 5
  • 657
  • 19
  • 375

Par une belle journée d'automne, des centaines de parachutistes sous les ordres du colonel Ernesto Bella prennent d'assaut la ville de Calumet, au Colorado. Les Cubains alliés aux Soviétiques viennent de déclencher les hostilités contre les États-Unis.

Casting : acteurs principauxL'Aube rouge
Casting complet du film L'Aube rouge
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Aube rouge
VS
Jeunesse endoctrinée

Si ce long métrage avait été l'un de « mes films des années 80 dans les années 90 », il est sûr et certain que je me serais amusé à m'y croire en voulant imiter ces jeunes « héros ». Mais voilà, il n'en a rien été. Je l'ai découvert au début des années 2000 et là... le trip n'est plus le même. Quoiqu'il est toujours « amusant » de découvrir avec un certain recul la haute teneur propagandiste de telles œuvres de cinéma. Un énième film de plus de cette Amérique reaganienne au nationalisme...

9 2
Un bon concurrent pour le prix du Navet Absolu, vaguement inquiétant idéologiquement...

Sans doute l'un des pires navets que j'aie jamais vus (où va se nicher la curiosité parfois ?). Au-delà des innombrables aberrations du scénario (dans les grandes lignes comme dans les petits détails qui font normalement le charme de ces films délirants...), le fait même que ce film ait pu avoir un certain succès aux Etats-Unis en 1984 fait tout de même sérieusement douter de la santé mentale des Américains à racines libertariennes ainsi mis en scène... Et on chercherait désespérement en... Lire la critique de L'Aube rouge

2
Critiques : avis d'internautes (26)
L'Aube rouge
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Bannière étoilée et grosses pétoires

En 1984, le Reaganisme battait son plein aux USA. Le bloc Est était l'incarnation du mal et il était devenu une priorité nationale de surpasser l'ennemi militairement (le fameux projet " Star Wars ") et politiquement. Hollywood emboîta logiquement le pas se mettant à nous asséner des chefs d'œuvres, aussi inoubliable que Rambo 2, où l'ennemi avait forcément un nom finissant en " ski " et où il... Lire l'avis à propos de L'Aube rouge

13 3
Avatar Palplathune
6
Palplathune ·
Wolverines !!!

Alors que le monde retient son souffle en se demandant qui, des USA, de l'URSS ou de Cuba, plongera les nations dans la troisième guerre mondiale, ce petit gredin de John Milius ne trouve rien de mieux à faire que de balancer sur les écrans ricains une sorte de "First blood" à la sauce teen-movie, voyant des ados élevés au Coca Cola et aux Miel Pops résister face à l'envahisseur communiste, venu... Lire la critique de L'Aube rouge

12
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Critique de L'Aube rouge par drloser

Attention, film a gros potentiel de lulz si vous êtes amateur d'armes, de géopolitique et complètement bourré. En résumé, les russes et les cubains envahissent les USA et des étudiants faisant partie d'une équipe de football américain prend le maquis et défonce des blindés et des communistes à tour de bras. Pour couronner le tout, on a droit au même casting que celui de Dirty Dancing ! Le film... Lire la critique de L'Aube rouge

6 1
Avatar drloser
5
drloser ·
Découverte
My dinner with John Milius

Oui lecteur assidu de mes critiques déposées de manière aléatoire sur cette plateforme encore plus aléatoire qu'est SensCritique. Oui, il m'arrive de manger. Mais comme il s'agit d'une étape longue et parfois assommante, j'en profite parfois pour convoquer mes connaissances les plus excentriques afin d'être sûr de ne pas m'emmerder à table entre deux plats. Comme j'étais d'humeur querelleuse... Lire l'avis à propos de L'Aube rouge

30 16
Avatar Matrick82
5
Matrick82 ·
Cinok, va chercher tes potes à boutons, les Cocos arrivent !

L'Aube Rouge. Alors là, c'est un peu un retour à mes amours studieux, lorsque que je suivais mon UV d'archéologie essayant, subrepticement, de devenir à mon tour un digne héritier d'Indiana Jones. On sort les pelles et on creuse pour ressortir de l'oubli ce film passionnant. Mon UV d'archéo c'était après la Guerre Froide. Justement, cette dernière, outre les moults films patriotique qu'elle a... Lire l'avis à propos de L'Aube rouge

7
Avatar Aqualudo
6
Aqualudo ·
Toutes les critiques du film L'Aube rouge (26)
Bande-annonce L'Aube rouge