Avis sur

L'Auberge rouge par l'homme grenouille

Avatar l'homme grenouille
Critique publiée par le

L’affiche suffit à elle seule pour être l’annonciatrice des plus grands malheurs : Clavier, Balasko et Jugnot avec leurs mimiques usées, l’ignoble Krawczik aux commandes, le remake d’un vieux Fernandel en guise de titre. Tout est déjà dit me semble t-il. S’il reste néanmoins encore quelques naïfs qui veulent s’y risquer, guidés peut-être par un vague souvenir nostalgique des « Bronzés », ou du « Père Noël est une ordure », alors j’espère que cette critique sera les en dissuader. Pourtant que dire ?!! Un roman s’imposerait tant les sources de dégoûts sont légions ! On pourrait donc résumer ainsi en disant qu’il s’agit là d’un film sans talent ni conviction, servi par des comédiens lassés, et qui se limite qu’à une accumulation poussive de mimiques et gags parmi les plus grossiers. Bref, un film pathétique au possible. Je vous en prie, que mon sacrifice ne soit pas vain, sauvez-vous ! Sauvez le cinéma français ! Evitez ce film ! Laisser le couler sereinement car c’est bien souffrance que de se laisser couler avec lui…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 111 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de l'homme grenouille L'Auberge rouge