👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un vrai bijou...
Alors bien sûr l'histoire est convenue (mais le film date quand même de 1927), bien sûr c'est surjoué (c'est du muet, faut bien),... mais quelle claque! Comme on est ému par l'histoire, captivé par les changements (métamorphoses même) du protagoniste, subjugué par le transport d'amour de sa femme (qui est solaire!), on passe du rire au larme (en pensant "mais que je suis bête"). Ce film est complet...
Et s'il se passe de mots, ce n'en est qu'un mieux... car probablement que si le film n'avait pas été muet, l'émotion n'aurait pas été si belle et le film aurait perdu de sa valeur!
Le voir donne envie de revoir et d'apprécier à nouveau du muet (pour moi Le Kid que j'avais adoré plus jeune!)
AnK
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes je peaufine ma culture (pendant la sieste des jumeaux ;-)), Vus en 2013 et Avançons dans le top 111

il y a 9 ans

15 j'aime

1 commentaire

L'Aurore
drélium
9
L'Aurore

L'Amour

Autant dire que pour un Schwarzeneggérien élevé aux petits Van Damme, L'Aurore n'est pas le choix le plus évident venant à l'esprit. Il est bon pourtant de se faire violence, de dépasser les préjugés...

Lire la critique

il y a 11 ans

108 j'aime

10

L'Aurore
Sergent_Pepper
9
L'Aurore

Rideau radieux

Faust racontait par le biais de la mythologie allemande la force de l’amour chez les humains ; L’Aurore ne va pas évoquer autre chose, mais le fera par d’autres voies. Auréolé de son succès...

Lire la critique

il y a 5 ans

86 j'aime

6

L'Aurore
MrCritik
5
L'Aurore

Entre Chien et Loup

J'ai vu l'Aurore. Je n'en avais jamais entendu parler avant Sens Critique, pour cause d'inculture totale du cinéma muet, et même du cinéma old school tout court. Je remercie chaudement le site de me...

Lire la critique

il y a 10 ans

74 j'aime

21

L'Homme qui en savait trop
AnK
5

Critique de L'Homme qui en savait trop par AnK

Ce que j'ai aimé: - l'humour très british (avec un Leslie Banks qui déchire) et qui dans mon souvenir se retrouve dans d'autres hitchcock - le jeu des acteurs (Peter Lorre est quand même assez...

Lire la critique

il y a 9 ans

15 j'aime

4

L'Aurore
AnK
9
L'Aurore

Les mots sont imparfaits...

Un vrai bijou... Alors bien sûr l'histoire est convenue (mais le film date quand même de 1927), bien sûr c'est surjoué (c'est du muet, faut bien),... mais quelle claque! Comme on est ému par...

Lire la critique

il y a 9 ans

15 j'aime

1

Le Dictateur
AnK
5
Le Dictateur

Critique de Le Dictateur par AnK

Je reconnais le génie de Chaplin, l'intelligence du propos... je reconnais que faire ce film à l'époque était complètement fou et beau et courageux; je reconnais que le discours de fin est magnifique...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

4