Affiche L'Aveu

Critiques de L'Aveu

Film de (1970)

À table !

Je ne suis pas très familier avec l'œuvre de ce réalisateur engagé. Je n'ai vu à ce jour que "Le couperet" qui m'avait bien plu à l'époque. Faudra que je me charge de chopper d'autres de ses films. Le scénario est assez bien foutu. Du moins toute la partie en prison ainsi que les interrogatoires. Les enjeux ne portent pas loin, il ne s'agit pas d'une quête, les conflits sont 'petits', mais l'on... Lire la critique de L'Aveu

5
Avatar Fatpooper
9
Fatpooper ·

Critique de L'Aveu par -Nathan

Encore une belle fresque politique de Gavras contre le totalitarisme. Il s'agit là d'un procès truqué, en 1951 comme les procès de Moscou des années 30, accusant des responsables du parti communiste tchèque de trotskisme et de titisme, bref de conspiration contre Staline. Réalisé en pleine guerre froide, on peut dire que ce film est pour le moins couillu, ce qui lui a valu un grand succès mais... Lire l'avis à propos de L'Aveu

5
Avatar -Nathan
8
-Nathan ·

Logique de la Terreur

Que La révolution dévore jusqu’à ses enfants, on le sait depuis Danton, et que ce Moloch jamais rassasié, ce brasier qui a toujours besoin de nouveaux combustibles ait dévoré en ne s’en satisfaisant jamais les meilleurs de ses combattants, on le savait, en assistant, assez fasciné, à cette catastrophe. Mais davantage que dans des films qui montrent plus particulièrement la... Lire l'avis à propos de L'Aveu

4 2
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Critique de L'Aveu par Alligator

Film poignant sur la torture psychologique, assez impressionnant, obligatoirement éprouvant et pesant. Morceau de choix dans la dénonciation du totalitarisme, dans les systèmes d'oppression politique et leurs manoeuvres de corruption de la pensée de n'importe quel individu. Le système est poussé jusqu'à l'absurde. Lire la critique de L'Aveu

3
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Tchèques sans provisions

On continue le cycle Arte dédié à l'oeuvre de Costa-Gavras avec L'Aveu, inspiré des Procès de Prague, et dont l'affiche a de quoi intriguer... Et même si au final cette paire de lunettes noires aveuglantes ne représente qu'un détail de la détention du personnage principal, il faut bien avouer qu'elles font leur petit effet...... Lire l'avis à propos de L'Aveu

2 5
Avatar RimbaudWarrior
8
RimbaudWarrior ·

Critique de L'Aveu par Théloma

L'Aveu reste efficace dans son propos mais la forme a quelque peu vieilli. En cause, le choix d'un mode narratif - Montand racontant rétroactivement sa période d'interrogatoire - qui alourdit considérablement la mise en scène. Ce film se laisse regarder mais sans surprise et de mon point de vue sans la force qu'on lui attribue généralement. 6/10 Lire l'avis à propos de L'Aveu

2
Avatar Théloma
6
Théloma ·

Critique de L'Aveu par drloser

Dans les années 50, l'URSS pousse aux aveux un haut fonctionnaire tchèque lors de séances d'interrogatoires qui s'étendent sur des années. Un peu difficile d'accès si vous n'êtes pas familier de la situation politique de l'époque (trotskisme, titisme...). Un peu long peut-être. Lire la critique de L'Aveu

2
Avatar drloser
6
drloser ·

Un film à rediffuser d'urgence par France 3 et à méditer par la CGT ("Mur des cons")

Un des meilleurs films politiques qui soit signé Costa-Gavras à qui l'on devait déjà l'excellent "Z". L'interprétation d'Yves Montand est exceptionnelle ouvrant la voie aux futures prestations de Robert De Niro. Lire la critique de L'Aveu

2
Avatar Christophe Le Roux
9
Christophe Le Roux ·

Un imposant Costa-Gavras ! Un film incontournable pour Yves Montand !... A voir pour l'Histoire.

Film imposant ! Incontournable Montand ! "L'aveu" montre comment le régime communiste a attaqué des hommes politiques sans reproche en Europe dans les 1970. Toujours très pudique, Costa-Gavras nous livre une partie de la guerre oubliée et met en avant les erreurs commises par l'Histoire. Cinéaste engagé, il démontre son savoir-faire entre moments intimes et les différents réquisitoires... Lire la critique de L'Aveu

Avatar brunodinah
8
brunodinah ·

Critique de L'Aveu par shanghai

Dans ces temps pré-internet, l'ORTF (Ofiice de Radiodiffusion-Télévision Française) ne comportait que deux chaînes. Sur la deuxième chaîne, qui était tout de même plus qualitative que la première (déjà !) le mardi soir, il y avait le monument 'Les dossiers de l'écran'. Dès la musique du générique, on savait que ça allait être du sérieux ! Comme à l'époque, le jour de congé des... Lire la critique de L'Aveu

Avatar shanghai
10
shanghai ·