Avis sur

L'Avocat par NicoBax

Avatar NicoBax
Critique publiée par le

Ah donc en 2011, on ose encore réaliser avec aussi peu d'audace ? C'est à peu près la seule information à retenir du film qui gâche d'ailleurs le peu de bonnes idées qu'il avait à offrir à cause de la caméra morne de Cédric Anger.

Sur une base proche de la série "Engrenages" de Canal+ (une histoire d'avocat ambitieux qui se croit prêt à tout pour la gloire et l'argent), "L'avocat" réussit à rester d'une platitude extrême. Avocat ambitieux + mecs du Milieu = emmerdements. Léo met le doigt dans l'engrenage et à chaque tour de manivelle, il emporte un peu plus du bras du faible mais talentueux avocat. Pourquoi cède-t-il si vite ? On ne sait pas vraiment. L'argent seulement ? Il n'a pas l'air plus obsédé par ça, d'autant que sa motivation première était de plaider au pénal... Manque de cohérence dans le personnage ou volonté d'en faire un paradoxe pseudo réaliste ? Dans tous les cas, c'est raté. Pour la psychologie, on repassera.

Pour les dialogues aussi, particulièrement en milieu policier ou médical, ceux qui donnent la réplique à Magimel pourraient tout juste prétendre à un 2nd rôle chez AB Productions. Et pauvre Aïssa Maïga, cantonnée à un rôle d'épouse fantôme dont on sait immédiatement qu'elle ne servira que de pression contre son homme. Pouet pouet. J'allais presque oublier la présence du pourtant excellent Gilbert Melki mais sa prestation de Patrick Abitbol pas concerné par l'histoire est à peine remarquable...

Quant à la fin... On pouvait difficilement faire plus triste. Pas dramatique. Triste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

NicoBax a ajouté ce film à 1 liste L'Avocat

Autres actions de NicoBax L'Avocat