Affiche L'Économie du couple

Critiques de L'Économie du couple

Film de (2016)

L'économie de la narration...

Assez déçu de ce dernier travail de Joachim Lafosse dont on dit qu'il y retrouve son ancien brio. Le film pourrait presque être réduit à une (trop) longue séquence : celle d'un couple qui se déchire autour de la séparation de leur bien commun, leur appartement, puisqu'elle l'a acheté initialement mais que lui y a fait toutes les rénovations désormais liées à sa plus-value. Dans le... Lire l'avis à propos de L'Économie du couple

17
Avatar GreenSubmarine
5
GreenSubmarine ·

Lafosse, je ne suis plus du tout sceptique

A pas discrets, Joachim Lafosse est en train de se forger une sacrée filmographie, et mis à part la sortie de route que repésente, selon moi, "Les Chevaliers blancs", il creuse son sillon, semble avoir dorénavant trouvé sa signature. Son "Économie du... Lire l'avis à propos de L'Économie du couple

22 7
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

L'économie des sentiments

Une maison. Une maison de ville ceinte de hauts murs, seulement interrompus par une lourde porte en fer, qui tinte lugubrement à chaque ouverture ou fermeture. Un huis-clos presque complet en ce lieu, d'où l'on ne s'échappera que pour les trois dernières scènes, mais des scènes qui sonneront comme autant de fermetures. Une maison-prison, donc. Enfermés dans ce cercle domestique,... Lire l'avis à propos de L'Économie du couple

22 8
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

Le Partage des Richesses

Après les vastes plaines désertiques d’Afrique dans Les Chevaliers Blancs où Vincent Lindon se persuadait d’avoir une conscience humanitaire en même temps qu’il essayait de redonner une chance à son couple avec Louise Bourgoin, Joachim Lafosse privilégie le retour à l’espace clos et intimiste d’une... Lire la critique de L'Économie du couple

11
Avatar Softon
7
Softon ·

Les comptes de la séparation

A l'heure de la séparation, on compte tout sauf l'histoire et les sentiments qui n'ont pas de prix mais qui ont de la mémoire. Dans un beau film, qui se joue à cinq, Joachim Lafosse met en scène les comptes de la séparation, précisément ciblées «l'économie du couple»... comme une étude de cas! C'est un jeune couple, parents de jumelles espiègles et ravissantes, un... Lire la critique de L'Économie du couple

8 1
Avatar ArthurPorto
7
ArthurPorto ·

Le huit clos infernal !

Quel huit clos infernal ! Nous sommes en effet dans un moment très particulier d'un couple : le moment où il se sépare, alors qu'il vit encore ensemble, avec ses enfants : des jumelles de 8 ans. Nous ne quitterons guère cette maison, navigant de pièce en pièce où les relations se jouent, tel un ballet de rapports de forces, de discussions incessantes pour se partager... Lire la critique de L'Économie du couple

10 9
Avatar Elsa la cinéphile
7
Elsa la cinéphile ·

L'économie du scénario

Marie est universitaire (en conséquence elle boit du vin, a des amis distingués,sait cuisiner, dirige la vie de ses enfants avec efficacité, [Insérer un autre cliché lié aux Working women]). Boris est artisan ou ouvrier du bâtiment, on ne sait pas trop à vrai dire,mais il est pauvre c'est important (en conséquence il boit de la bière, n'a pas d'amis, est négligeant avec ses enfants... Lire l'avis à propos de L'Économie du couple

10
Avatar ThomasGarin
3
ThomasGarin ·

La confusion des sentiments

De Joachim Lafosse, je n'avais vu pour le moment que le très marquant A perdre la raison que j'avais trouvé impeccablement joué et dont la scène finale m'avait bouleversée. On retrouve le goût du réalisateur pour le drame conjugal dans son oeuvre de 2016 au titre surprenant, presque oxymorique,... Lire la critique de L'Économie du couple

6 1
Avatar Brune Platine
9
Brune Platine ·

L'amour, c'est pas passe-moi la salade, j'te passe la rhubarbe.

Comme je suis célibataire et que j'étais d'une humeur triste au point d'être exécrable, je me suis trouvé malin d'aller voir "L'économie du couple". Rien que le titre fait jouir le marxiste qui sommeille en moi. La veille, j'avais vu "Nue propriété". C'est un sujet qui me plaît que de voir l'amour être malmené par des lois extérieures aux sentiments qu'ils contractent et que ces lois ont un... Lire l'avis à propos de L'Économie du couple

5 8
Avatar OVBC
6
OVBC ·

Mélodie Aveugle

J'ai le sentiment d'avoir vu un bon film. Mais, je ne peux pour autant mettre une note plus élevée que 5/10. Car, pour moi, je n'ai pas vu de cinéma. D'un côté, j'ai été extrêmement touché par la justesse de l'écriture des personnages. Je joue tous les jours le rôle de Cédric Kahn. Et Bérénice Béjo incarne tout ce que je ne peux voir en peinture. J'ai donc ressenti, à plusieurs... Lire l'avis à propos de L'Économie du couple

8 1
Avatar Jean_Andr3
5
Jean_Andr3 ·