"J'te connais Gondry, tu vas la pianocktailiser..."

Avis sur L'Écume des jours

Avatar LaJavanaise
Critique publiée par le

"Est-ce que ça ressemble à ce que je m'étais imaginé?" Voilà le problème: beaucoup de gens ont lu le roman et chacun a sa rêverie personnelle liée à Vian, à Duke Ellington, à Colin et Chloé. Il était périlleux d'adapter au cinéma un univers aussi poétique et énigmatique.

J'ai manqué d'avoir une attaque en voyant le casting, des plus surprenants: Gad Elmaleh en Chick? Omar Sy en Nicolas? Charlotte Lebon en Isis? Romain Duris en Colin, alors que je l'imaginais blond? Mais pourtant il y a dans le film de vraies trouvailles. Le biglemoi, le pianocktail, le patin à glace, l'ordonnance exécutée, le nénuphar dans le poumon, "ressemblent tout à fait à ce que je m'étais imaginé". De même, quand tout va mal, que les murs et les fenêtres rétrécissent, le passage à la grisaille et au noir et blanc est plutôt de circonstance. L'ambiance devient pourtant oppressante et la longueur du film rend toute cette partie pesante alors que le livre est court. (D'aucuns auront sûrement eu envie de sortir de la salle comme on sort d'un pavé trop long à lire.)

Mais d'un autre côté, si on se souvient du bouquin, toute cette partie est d'une infinie tristesse et n'est pas moins douloureuse et terne que dans l'adaptation de Gondry. En somme, le type a réussi à transposer une certaine atmosphère, qu'il était important de ne pas perdre. Mais il y a quelque chose qui ne marche pas: je ne suis pas sortie conquise, ni emballée. C'est une adaptation délicate, soignée, audacieuse, mais y'a définitivement quelque chose qui cloche. Gondry ne pouvait pas rendre le charme irrésistible de Vian, qui fait de la "poésie de roman", même s'il a voulu s'approcher au plus près de la "poésie de cinéma".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 274 fois
2 apprécient

Autres actions de LaJavanaise L'Écume des jours