Destins croisés

Avis sur L'Élite de Brooklyn

Avatar ScreenReview
Critique publiée par le

Antoine Fuqua n'avait réalisé que des films sans importance depuis le coup d'éclat, « Training day ». Mais avec « L'élite de Brooklyn », le réalisateur signe de nouveau un film du même acabit. Moins intimiste, sa dernière réalisation se veut un éventail de flics meurtris par leur métier.
Basé sur un scénario écrit par un débutant qui voulait juste se racheter une voiture avec l'argent récolté, le film fut tourné en l'espace de quarante et un jours dans un des quartiers les plus dangereux de Brooklyn (les autorités ont longtemps hésité à laisser l'équipe s'y installer). Ces trois éléments combinés auraient pu mener Fuqua tout droit à la catastrophe. Mais au contraire, ils lui permettent de démontrer qu'il est un grand réalisateur.
Portrait d'une Amérique gangrénée par la drogue et l'argent, « L'élite de Brooklyn » (titre bien ironique, au demeurant), est tendu et passionnant tout du long. Le casting en or aide aussi. Si Ethan Hawke en fait parfois un peu trop dans la peau d'un flic prêt à tout pour sauver sa famille d'une pauvreté grandissante, Richard Gere est excellent. Sobre, et attachant en pré retraité amoureux de l'alcool et d'une prostituée, l'acteur retrouve enfin une certaine crédibilité. Mais la palme revient à Don Cheadle. Perdu dans « Iron Man 2 », il est ici parfait en infiltré chez les dealers du coin. Depuis trop longtemps immergé dans la cité, il ne sait plus de quel côté se ranger ou qui sont ses vrais amis... ses scènes sont de loin les plus intenses.
« L'élite de Brooklyn » semble parfois pêcher par excès de pessimisme, mais Antoine Fuqua nous revient en réalité avec une histoire humaine, noire, et palpitante qu'un certain James Ellroy n'aurait pas reniée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 276 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ScreenReview L'Élite de Brooklyn