Avis sur

L'Enfant du diable par Prodigy

Avatar Prodigy
Critique publiée par le

Ne vous fiez pas au titre français, complètement idiot (on est certes habitué), The Changeling est un joli petit film de maison hantée, classique dans la forme et dans le fond, mais relativement efficace.

Plusieurs raisons à cela : tout d'abord George C. Scott, dont la présence bourrue et le jeu tout en subtilités ancre l'intrigue dans un fantastique quotidien et donc crédible ; ensuite Peter Medak, qui n'essaie pas d'en faire trop, et ménage ses effets en nous évitant les faux sursauts et autres jump scares en cascades qui, la plupart du temps, finissent par agacer le spectateur plus qu'autre chose.

Une épouvante subtile sur fond de drame personnel qui fonctionne correctement, certaines scènes provoquant même une légère angoisse assez délicieuse. Dommage que le finish donne une fois de plus dans une certaine grandiloquence moralisatrice, l'impact du fllm en est amoindri.

Une petite perle du fantastique US des années 80 à redécouvrir, toutefois, sans en attendre des miracles ou des prouesses extraordinaires : simplement un réalisateur et des acteurs qui croient à leur film et à son scénario, et le servent de manière intelligente. A ranger aux côtés du Trauma de Dan Curtis dans le rayon "bicoques qui foutent la trouille".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 746 fois
11 apprécient

Autres actions de Prodigy L'Enfant du diable